mardi 17 décembre 2019

Rebecca Kean : Traquée

REBECCA KEAN, TOME 1 : TRAQUÉE -

 CASSANDRA O'DONNELL - NOTE : 3/5



Résultat de recherche d'images pour "Rebecca Kean : Traquée"Editions J'ai Lu

Urban Fantasy

ISBN : 9782290032060

Prix : 12€

"Burlington... Nouvelle-Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il.."







Cela fait moment que tout le monde me parle de la célèbre Rebecca Kean. J'hésitais quand même à me lancer, par crainte de retrouver toujours la même intrigue... Puis, j'ai trouvé le premier tome d'occasion. Et heureusement, car c'est loin d'être un coup de cœur. 

L'univers est intéressant, bien que déjà exploité par beaucoup d'autres auteurs. J'ai quand même apprécié la découverte de ces nombreux clans, et notamment celui des sorcières de guerre. Même si pour l'instant, nous n'en connaissons qu'une seule : Rebecca Kean. Notre héroïne  a fui la France pour protéger son enfant. Malheureusement, la ville où elle vient d’emménager est un repaire de créatures surnaturelles et l'un des plus vieux vampires ne va pas tarder à faire appel à elle pour résoudre une affaire de disparition.

Parlons en premier des personnages. Rebecca est têtue, froide, cruelle même. Elle éprouve très peu d'émotions, jure souvent et n'hésite pas à tirer sur tout ce qui bouge. Cela aurait pu être sympa si elle ne passait pas tout son temps à se plaindre, se contredire et se vanter. Naturellement, elle est magnifique, et tous les hommes la veulent. Raphael pour commencer, le vampire sanguinaire qui pourtant s'attendrit au contact de la jeune femme. Leur relation ne m'a pas des masses emballée ; je trouve même que les histoires de cœur de Rebecca plombait encore plus l'intrigue. Il y a beaucoup de personnages, ce que j'apprécie en temps normal... sauf quand ils ne me paraissent pas utile. Tous ces hommes ne semblent là que pour tourner autour de l’héroïne et mettre en avant sa beauté et sa puissance. Et je n'ai pas beaucoup apprécié la manière dont Rebecca les traite, surtout en ce qui concerne Mark. Et Beth, aussi. Sa meilleure amie ne semble qu'être un larbin, une nounou louve-garou bien pratique quand Rebecca doit s'absenter... 

L'intrigue en elle-même reste prenante, bien qu'on ait parfois l'impression que ça part un peu dans tous les sens : entre le passé et l'enfant de Rebecca, sa mission, ses relations, le triangle amoureux, les histoires de hiérarchies et j'en passe, les rebondissements s'enchaînent parfois un peu trop vite. 
La plume de l'auteur est fluide et simple, les scènes d'actions sont bien décrites. Les dialogues sont nombreux, très nombreux même. Plusieurs pages peuvent défiler tandis que notre héroïne se dispute avec l'un de ses... courtisans. 

En bref, une lecture mitigée. Le final est rapide, trop pour qu'on apprécie vraiment ce dénouement. Et à en croire la dernière page, on en a pas fini avec les "amoureux" de notre sorcière, a prori, sans cœur. J'hésite à poursuivre avec le tome suivant, même si j'ai très envie de découvrir comment la fille de Rebecca va évoluer...

Lucille,
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire