vendredi 6 décembre 2019

Angela et le Chiffre des Anges : Genesis

ANGELA ET LE CHIFFRE DES ANGES, T.1 : GENESIS - YVAN PREMIER - NOTE : 5/5


Résultat de recherche d'images pour "ANGELA ET LE CHIFFRE DES ANGES, T.1 : GENESIS"Auto Edition

Fantastique, Fantasy

ISBN: 978-1-689813-39-6 

Prix (broché et kindle):  19, 99 et 2,99 €

"Le jour de ses 10 ans, Angela reçoit une lettre de ses parents qui changera sa vie à tout jamais. En effet ils sont morts un an auparavant, et cette lettre lui fait l’effet d’un électrochoc. Aidée de son meilleur ami Gabriel, elle tentera d’en percer les énigmes et de décoder les indices qu’elle renferme. Arriveront-ils à décrypter ce très obscur Chiffre des Anges ? Parviendront-ils à percer le mystère des évènements étranges et inquiétants qui se multiplient depuis peu dans leur orphelinat ?
Découvrez-le en plongeant dans les premières aventures d’Angela. "



Aujourd’hui, nous allons parler d’un roman très surprenant : Angela et le chiffre des Anges.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, on arrive parfaitement à s’y plonger grâce aux nombreuses descriptions.
L’intrigue est rythmée par de nombreuses énigmes que l’on peut analyser et résoudre en même temps que les personnages.
Les personnages ont tous une identité propre qui permet de les sortir du lot. J’ai beaucoup aimé le courage de la jeune Angela et le côté rebelle de Luc mais, j’ai eu un coup de cœur pour le personnage de Gabriel, vraiment gentil, et tout chou. Cependant, j’ai trouvé que pour 10 ans, ils sont vraiment très intelligent pour pouvoir résoudre les énigmes.

Ce qui est très original dans ce roman, se sont les nombreuses citations musicales qui accompagnent l’histoire. Des morceaux de chanson sont placés avec brio dans l’intrigue, je trouve ça vraiment très original.
De plus, j’aime beaucoup le développement sur les anges, avec même tout une mythologie apportée sur ces créatures.

Enfin, je tiens à remercier l’auteur de sa confiance. Et si vous aimez les histoires fantastiques et mystérieuses, je vous conseille l’aventure de ces jeunes orphelins.


Olivia,
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire