samedi 16 novembre 2019

Overlord

OVERLORD - KUGANE MARUYAMA 
 

Résultat de recherche d'images pour "overlord affiche animé"Éditeurs : J-One (Simulcast / Streaming) - ADN (Simulcast / Streaming) - Netflix (Simulcast / Streaming) - Kana (DVD / Blu-Ray)

Diffusion TV : J-One

Action - Aventure - Fantasy - Science-fiction - Seinen 

Épisodes : 13 x 24 min

Adapté du roman Overlord de Maruyama Kugane et so-bin.

"L'histoire débute dans un jeu qui se nomme Yggdrasil. Le jeu le plus populaire du moment, cependant ce dernier décide de fermer ses serveurs à minuit.
Nous suivons alors un joueur sous le pseudonyme de Momonga, ce dernier est le chef de la guilde et décide tout seul d'attendre jusqu'à la fermeture du jeu. Problème, alors que minuit vient de passer, notre cher Momonga est toujours dans les jeux. C'est alors qu'il remarque rapidement que ce n'est plus le jeu auquel il passait ses journées à jouer. Les commandes du jeu n'existent plus et les PNJ sont devenus des êtres ayant des sentiments et une existence qui leur est propre.
Bien que désorienté, Momonga prend rapidement les choses en mains et décide de faire de son nom une légende grâce à ces gardiens de niveaux. "




La petite histoire

-C’est à l’origine un light novel écrit par Kugane Maruyama et illustré par So-bin depuis 2012. Il y a aujourd’hui 13 volumes et la série est licencié par Ofelbe.
-Une adaptation manga voit le jour sous la plume de Hugin Miyama et Satoshi Ôshino en 2014 et compte aujourd’hui 12 tomes publiés par Ototo.
-L’animé dont on parle aujourd’hui est sorti en 2015. Il possède 13 épisodes plus 10 épisodes spéciaux, le tout licencié par ADN, Kana et Netflix.
-Un film d’animation en deux parties est sorti en 2017 : Fushisha no ô et Shikkoku no senshi. -L’animé Overlord II est sorti en 2018 pour 13 épisodes licencié par ADN et Kana. 
-Overlord III est sorti quelques mois plus tard pour à nouveau 13 épisodes chez ADN et Kana. -Overlord fait partie du cross over Isekai Quartet.

J’avoue que j’ai attendu un bon moment pour m’attaquer à cette série. En effet, elle a été mise en avant en France au même moment que SAO. J’étais donc partie à l’époque avec l’idée qu’ils surfaient sur la vague de l’isekai gaming pour proposer quelque chose de très semblable. Vous constaterez par vous-même que ce n’est pas le cas.

Personnages


Momonga est le héros de cette histoire. Simple joueur à la tête d’une des plus grandes guilde du jeu Yggdrasil : Ainz Ooal Gown. Celle-ci recrute ses membres selon un critère bien précis : avoir un avatar de monstre. C’est un mage nécromancien possédant une apparence de mort-vivant. Ennuyé par sa vie IRL, il s’est rabattu sur la vie In Game, où il donne énormément d’importance à ses amis et à ses familiers. Malgré son apparence imposante et son côté sûr de lui, dans le fond de lui-même, il panique souvent et compte sur son niveau pour l’emporter. Dans le fond, il reste assez immature. C’est un personnage très intéressant.

Albedo est la chef des gardiens de Nazarick, le QG de la guilde Ainz Ooal Gown. C’est un familier qui ressemble beaucoup à une démone plantureuse. Suite à une modification de son personnage par Momonga, elle est fole amoureuse de lui. Elle se dispute souvent ses faveurs avec Shaltear. C’est un personnage très charismatique.

Shaltear Bloodfallen est une gardienne de Nazarick. Vampire particulièrement puissante, elle garde un côté lolita gotique tout en possédant un très grand esprit combatif, surtout avec Albedo. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

Demiurge est un gardien de Nzarick. Fidèle serviteur de Momonga, c’est un familier très intelligent qui dirige souvent les autres familiers. Sorte de démon excentrique, il possède une nature cruelle et une attitude hautaine avec les races inférieures à la sienne. J’adore ce personnage.

Narberal Gamma est une des pleiades de Nazarick. Calme en toute circonstance, c’est un familier humanoïde rigide et froid. Elle est prête à tout pour Momonga, mais n’aime pas beaucoup les êtres humains, qu’elle trouve faible. C’est une excellente combattante.

Scénario 

Momonga est un joueur du MMORPG Yggdrasil. Après plusieurs années de jeu avec ses amis, ceux-ci disparaissent petit à petit… Le jeu dépéri et son arrêt est finalement décidé. Momonga décide de rester jusqu’au bout et s’amuse même à toucher quelque peu aux textes des familiers qui peuplent Nazarick. Mais alors que l’horloge annonce minuit passé, notre héros ne se déconnecte pas. Il tente d’accéder aux commandes du jeu, mais celles-ci ont disparues. Il se rend alors compte que les familiers autour de lui sont devenus des êtres possédant de véritables sentiments et qu’il en est le seul maître. D’abord désorienté, il décide de partir explorer le monde qui l’entoure… Mais dans l’ombre, une force mystérieuse semble en vouloir à Ainz Ooal Gown… Momonga réussira-t-il son infiltration parmi les humains ? Parviendra-t-il à sauver les familiers de sa guilde, héritage de ses anciens compagnons ?

Le scénario est très intéressant. Même si nous somme clairement dans un isekai gaming, le point de vue rend l’histoire passionnante, levant ainsi un grand nombre de problématiques et de mystère. Les relations entre les personnages et les groupes sont bien pensées et l’univers assez vaste pour que l’on soit encore dans le flou à la fin des 13 épisodes. C’est du bon travail.

Graphisme 

Nous sommes en 2015. Pour son époque, le design est très agréable. Les côtés “intérieur” et “extérieur” de Momonga sont très bien travaillés, le rendant tantôt badass, tantôt un peu ridicule. De manière général, le design des personnages est très bien pensé. Les combats sont très réussis et l’intégration 3D d’assez bonne qualité.

L’opening est d’assez bonne qualité grâce au très bon choix de Clattanoia de OxT. Même chose pour l’ending avec L.L.L. de MYTH & ROID, qui donnent un côté très moderne à la série. En opposition, les OST restent très classiques.

Point noir 

Le seul petit point que je trouver à cette série est que certains épisodes s'enchaînent assez mal…

Conclusion 
 J’ai beaucoup aimé Overlord. C’est un excellent isekai gaming qui prend un point de vue original et une histoire mêlant mystère et combat fulgurant. Je conseil vivement cet anime aux fans du genre.

Inconnu Day,
Chroniqueur



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire