vendredi 22 novembre 2019

La Guerre des Aurores

ANGES D'APOCALYPSE, TOME 4 : LA GUERRE DES AURORES - 
STÉPHANE SOUTOUL - NOTE : 4/5



Rebelle Editions

Urban Fantasy

ISBN : 978236538161

Prix : 19€90 euros (Broché)

"Tout va de travers dans ma vie, ou plutôt dans « mes » vies devrais-je dire.
Aussi dingue que courageuse, Lorna a décidé d’arracher Nolhan des griffes de sa monstrueuse épouse. Puisque j’ai promis au vampire de protéger sa goule, me voilà donc embarquée à Paris avec cette dernière pour une mission sauvetage. Tu parles d’une virée touristique : l’escapade dans la Ville Lumière se transforme rapidement en piège mortel ! Elle marque aussi mes retrouvailles avec un homme qui a le chic pour affoler mes sens…
Pendant ce temps, à Toronto, deux de mes sœurs sont devenues des renégates. Il semble que l’affrontement avec elles soit inéluctable, à moins que je parvienne à les raisonner. Samantha la lycéenne en sera-t-elle capable ?
Cernée par les menaces, la pire des épreuves reste l’éloignement du garçon auquel mon cœur s’est attaché envers et contre tout. Avec deux identités pour une seule âme, je me retrouve plus que jamais écartelée entre la raison et les sentiments."



Ma chronique sera brève (enfin, plus courte que d'habitude). Non pas parce que je n'ai pas aimé ce quatrième tome - je l'ai dévoré - mais parce je risque de vous spoiler l'intrigue. Surtout si vous vous amusez à lire cet avis sans avoir découvert les tomes précédents ! (Tant pis pour vous, vous êtes prévenus...).

J'adore le caractère bien trempé de Syldia, ses répliques sarcastiques me font souvent sourire. Rien de bien nouveau, allez vous me faire remarquer (si vous avez lu mes précédentes chroniques...). Cependant, dans ce nouveau tome, notre héroïne n'a pas franchement le temps de jouer les dures à cuir. Le départ de ses deux sœurs, Raven et Eve, a chamboulée et déçue, Syldia. Elle se sent abandonnée et fautive, et se cramponne à l'idée que ses sœurs vont revenir. Hélas, Mort et Guerre sont bien décidées à faire bande à part ; pire, il se pourrait qu'elles se soient alliées aux ennemis des sorciers... En plus de ces querelles familiales, la jeune femme doit aussi tenir une promesse. Cette dernière va la contraindre à rejoindre Paris pour sauver un certain ami aux dents longues...
Si sous sa forme de Cavalier de l'Apocalypse, Syldia ne risque (presque) rien, son enveloppe mortelle en revanche n'est pas des plus résistantes. Tandis que Famine se promène en France, Sam se préoccupe de plus en plus du cas de Nathan. Le jeune homme, désormais uni à son démon, contrôle difficilement l'obscurité qui l'habite. 

Dépassée par les événements, Syldia nous apparaît plus fragile, moins insensible. Elle s'inquiète davantage pour les gens qu'elle aime et craint de les perdre. J'étais surprise de la voir se confier aux autres, pleurer aussi. Sa personnalité évolue, change, elle devient plus tendre. Spoilers. Sa relation avec Desmond se confirme enfin et ce, pour mon plus grand plaisir. Spoilers. Ce tome est bourré d'action, plus que le précédent en tout cas, qui m'avait semblé un peu long. Immortelle ou humaine, Syldia doit faire à des ennemis de plus en plus puissants. Dont un qui m'a particulièrement intriguée ! J'ai hâte de le retrouver dans le dernier tome.

En bref, la plume de l'auteur est toujours aussi addictive, ses personnages sont approfondis, attachants ou détestables. L'intrigue prend de l'ampleur, et je suis curieuse de découvrir comment toute cette histoire va s'achever ! Une série que je vous recommande (oui, encore) si vous recherchez de l'originalité dans l'univers bit-lit/urban fantasy. 

Lucille,
Chroniqueuse.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire