dimanche 20 octobre 2019

La Fête continuera sans toi

LA FÊTE CONTINUERA SANS TOI - THEO LEMATTRE - NOTE : 5/5


La fête continuera sans toi par [Lemattre, Théo]AutoEdition

Drame

Prix : 14€99 (Broché)

"Pourquoi est-elle morte ?

On dit toujours que ce sont les meilleurs qui partent en premier. Mathilde était le pilier central de leur amitié et, en cette belle soirée d’été, elle a disparu. Comment la vie peut-elle s’évanouir comme ça, sans raison ?
Quand Ashley, Valentin et Puja apprennent la tragique nouvelle, plus rien ne compte désormais pour eux que de rendre un dernier hommage à leur meilleure amie disparue.
En dépit des lois du pays, en dépit de leurs proches, en dépit même de leurs propres vies, tous les trois vont partir pour un road-trip aussi dangereux qu’improvisé en terre inconnue.
Quelles relations entretenaient-ils vraiment avec cette amie commune ?
Seuls, ils vont oser la pire des folies, et entreprendre un voyage dont ils ne ressortiront pas indemnes… "





Je remercie immédiatement l’auteur, Theo Lemattre, pour l’envoi de son ouvrage qui a été pour moi un réel coup de cœur ! 

D’abord séduite par le titre et le résumé, j’ai été entraînée par la narration comme sur un fleuve tant la fluidité était au rendez-vous. J’ai apprécié suivre le point de vue de Valentin, le connaître, voyager dans sa tête, dans ses souvenirs et voir l’évolution de ses relations, de sa personnalité. Je n’ai eu aucun mal à entrer dans l’histoire, étant moi-même très proche de leur âge, j’ai aimé ce respect ! Ils son ado et on les reconnaît bien comme tels. La narration tantôt animée par la réalité et par les souvenirs m’a vraiment plu et c’est ce petit charme qui me faisait aimer les quatre amis de plus en plus. Entre souvenirs heureux pour Noël, petite frayeur dans un camp sportif et la réalité brutale qui s’affronte à eux, je n’ai pas réussi à lâcher ce livre des yeux ! 

Les quatre amis sont différents, sont uniques. On leur reconnaît des traits de caractère qui collent bien et qui perdurent. J’ai aimé la progression de Valentin, la sensibilité d’Ashley, la passion de Mathilde et l’amitié de Puja, ses pensées. Ils sont tous les quatre bien travaillés et ont leur étiquette qui les définit bien. Cependant, c’est bien les actions sur le coup du direct qui les ont forcés à faire des choix rapides, à grandir, à se battre et c’est là que Puja m’a beaucoup attendri. 

On voit comment ils vivent le deuil, comment ils réagissent face aux problèmes, mais surtout ! On voit à quel point cette amitié est forte et intense ! Au nom de l’amitié, ils s’entraînent dans un voyage, ils doivent choisir entre partir et passer un examen, ils réalisent les vrais valeurs, ils culpabilisent, ils ont peur et se reprendre pour se battre. Ils ont du vécu, ils ont chacun leurs frayeurs et avancent. 

La symbolique du titre m’a également fait chavirer. On rencontre ces mots à deux reprises, à deux moments forts de l’histoire. En parlant de moments forts, leur traversée pleine de problèmes, de responsabilités, de prise de conscience est une épreuve forte et clé. Le deuil est un moment compliqué que l’on vit tous différemment mais c’est bien rythmé par ce besoin de dernier hommage qu’ils réfléchissent sur la vie, l’amitié, la mort et qu’ils sont confrontés à la vie. Sinon, ils n’y penseraient pas, à cette mort. La fin m’a énormément touchée, et m’a encore plus fait aimer Valentin je pense. 

Enfin, je pourrais en parler des heures durant mais ce roman est un vent fouettant camouflé derrière la brise de la jeunesse. C’est un appel, un grand cri au milieu des montagnes et c’est tout simplement la réalité. C’est la vie et c’est ce qui arrive. Ce livre appelle à l’amour, à la sincérité, à la considération. Je recommande ce petit bijou à tous.

Iza,
Chroniqueuse



Aucun commentaire:

Publier un commentaire