dimanche 22 septembre 2019

L’Enfant du Cimetière

L'ENFANT DU CIMETIÈRE - PIERRE BRULHET - NOTE : 5/5 



Résultat de recherche d'images pour "L'ENFANT DU CIMETIÈRE - PIERRE BRULHET"Editions Séma

Fantastique, Surnaturel, Fantasy

ISBN: 978-2-930880-56-3

Prix (broché):  13 €

"Abandonné par une nuit pluvieuse, un bébé grandit parmi les Esprits du cimetière. Il connaîtra, dans ce lieu intemporel, l'Amitié et l'Amour. Mais par leur incompréhension et leur cruauté, les Vivants voudront le forcer à vivre dans le monde réel, alors qu'une terrible menace plane sur le cimetière."









Aujourd'hui je vous propose une chronique sur L'enfant du cimetière.
C'est un roman que j'ai adoré et que j'ai dévoré très rapidement. D'ailleurs, j'ai enchaîné directement sur le tome 2, mais ma chronique sur celui-ci sortira en même temps que la sortie de ce second tome.

En ce qui concerne ce roman, j'ai beaucoup aimé découvrir l'univers du cimetière, vue de nuit, avec des personnages morts. Je trouve ça intéressant de mélanger un vivant, Yohan, avec des morts, et d’observer l’évolution de chaque personnages, sachant qu'en plus les personnages morts ne sont pas tous morts en même temps, donc il y en a de différentes époques. C'est assez amusant de voir leur façon d'agir et d'interagir ensembles.

Ensuite en ce qui concerne l'intrigue, j'ai beaucoup aimé celle-ci, ainsi que voir toutes les aventures qui peuvent arriver à cet orphelin, ses rencontres, ses peurs, mais aussi, tous les univers développés par l'auteur. On se retrouve ici avec une touche de surnaturel, mais aussi de fantastique et de fantasy (ça dépend de quel point de vue on se place).

Le tout est assez enfantin, mais ça se lit très bien pour une personne adulte. Personnellement, je peux très bien lire des livres pour enfants, comme des livres pour adulte, car j'ai une tendance à ne pas spécialement vouloir grandir. Mais je pense sincèrement que peu importe l'âge du lecteur, il passera un très bon moment en compagnie de ce roman.

En ce qui concerne le personnage principal, Yohan, j'ai beaucoup aimé voir cette différence qu'il a, et, avec les fantômes, et, avec les personnes qui ont vécu de manière normal, c'est-à-dire : vivre le jour, aller à l'école ou encore travailler, alors que lui a vécu la nuit avec les fantômes. Mais c'est comme s'il n'appartenait à aucun des deux mondes, il est entre les deux, même si pour lui, il se sent beaucoup plus proche du royaume des morts.
Chacun des personnages a une petite touche bien à lui qui le rend singulier et appréciable par rapport aux autres.

En ce qui concerne la fin du tome 1,  j'ai été très triste. Je dis triste, mais ça ne veut pas dire que ce roman finit mal, au contraire, mais vous comprendrez mon ressenti en le lisant. Je ne veux pas faire vous spoiler en ce qui concerne la fin, mais ça a brisé quelque chose, une sorte de magie enfantine. C'est aussi pour ça que j'ai directement enchaîné sur le tome 2, pour savoir ce qui allait se passer et pour mon plus grand bonheur le tome 2 répare un peu cette fin triste.

Enfin, je tiens à remercier les éditions Séma avec qui je suis en partenariat, de m'avoir confié son roman à lire qui est une très bonne découverte et qui reste dans mes coups de cœur de cette année. Il fait d'ailleurs partie de ma PAL pour le pumpkin automn challenge lancé par Le terrier de Guimause. Je ne suis pas déçue par ce roman et je le conseille à quiconque souhaite s'évader, retomber un peu en enfance, ou juste rêver.

Olivia, 
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire