samedi 13 juillet 2019

Samantha Carter et les Vampires


SAMANTHA CARTER ET LES VAMPIRES – TIM O’ROURKE – NOTE : 4/5

Editions AdA

Urban Fantasy

ISBN – Tome 1 : 9782897670146 – Tome 2 : 9782897670177


Résultat de recherche d'images pour "SAMANTHA CARTER ET LES VAMPIRES – TIM O’ROURKE"
LES CHASSEURS

« Samantha Carter croit qu’un vampire est responsable des meurtres ignobles de quatre femmes à Londres. Désireuse de prouver la nature du tueur, elle le poursuit dans le métro tard la nuit. Mais Samantha n’arrivera pas à la station suivante – elle sera plutôt entraînée dans une toute autre aventure qui la fera voyager dans le temps jusqu’au Far West, où l’amitié, le désir et même l’amour flirtent avec la mort. Pour arriver à survivre, elle devra découvrir à qui elle peut accorder sa confiance – et quand elle doit résister à la tentation. Les cauchemars de Sammy sont sur le point de se concrétiser ; les vampires existent et sont encore plus dangereux que tout ce qu’elle avait pu imaginer… »











Résultat de recherche d'images pour "SAMANTHA CARTER ET LES VAMPIRES – TIM O’ROURKE tome 2"LES VEILLEURS

« Cela fait un an que Samantha Carter a été catapultée dans le passé, en 1888, où elle a réussi de justesse à sauver sa peau. Maintenant, elle est revenue à Londres du présent, avec la seule compagnie de sa coloc nymphomane. Elle commence à croire que tout – les vampires dégoulinants de sang, ses habiletés soudaines et étranges à la gâchette, et même son amant mystérieux, Harry – n’était qu’un rêve.
Juste au moment où Sammy commence à perdre espoir, ayant peine à croire que ses amis et ses souvenirs sont réels, cela se produit de nouveau. Elle est cette fois amenée ans une ville qu’elle ne reconnaît pas. Un Londres aux prises avec une terrible épidémie de peste, où la mort rôde la nuit et une menace plus sombre, plus secrète, attend son heure sous terre…
Combattant de nouveau avec ses amis, Sammy doit affronter des choses horribles qui dépassent son imagination. Et pourtant, ce qui la terrifie vraiment, ce sont les questions qui la tenaillent sans cesse, et surtout celle-ci : qui est-elle vraiment ? Déchirée entre la vie qu’elle souhaiterait mener et la vie en laquelle elle peut croire, Sammy doit décider si elle est prête à tout risquer, y compris son cœur… »





J’ai découvert ces romans par hasard grâce aux soldes, leurs résumés m’ayant bien plus attirés que leurs couvertures (plutôt classiques). Pour être honnête, je m’attendais à un énième bit lit divertissant mais guère original, que j’oublierais assez vite une fois terminé… Résultat ? Je les ai lus en deux jours ! Aujourd’hui, je galère à trouver une nouvelle lecture et j’en veux à l’auteur de ne pas avoir écrit un troisième tome !

L’histoire de Samantha Carter s’est avérée vraiment passionnante. La jeune femme, étudiante en criminologie, mène une vie plutôt monotone. Elle envie sa colocataire Sally, qui change d’amants comme de chemise, et consacre la majeure partie de son temps à prouver l’existence des vampires. Un soir, alors qu’elle poursuit l’imitateur de Jack l’Éventreur, Samantha quitte notre époque pour atterrir en plein Far West. Pour survivre, elle va devoir accorder sa confiance à un étrange groupe de chasseurs de prime…

J’ai adoré suivre Samantha dans ces voyages temporels. Contrairement aux livres du même genre, j’ai trouvé que les changements d’époques ajoutés une bonne touche d’originalité, et beaucoup de questions. Les vampires de ce roman n’ont rien à voir avec les bad boys aux longues canines que l’on nous sert à chaque fois. Pour mon plus grand plaisir, ce sont des créatures, des monstres, que Samantha et ses nouveaux amis vont devoir affronter tout au long de l’histoire. Malgré quelques incohérences (à moins d’avoir loupé certains détails), ou facilités, l’intrigue ne souffre d’aucune longueur, d’aucun temps mort. Et même s’il y a parfois quelques répétitions (surtout en ce qui concerne les parties de « baise » de Sally) la plume de l’auteur est simple, fluide, efficace. Les scènes d’action sont prenantes et le suspense, grandissant, fait qu’on n’a guère envie de marquer des pauses, trop pressé de découvrir la suite. Dans l’ensemble, l’intrigue se ressemble pour chacun des tomes, c’est pourquoi j’ai préféré réunir mon avis en une seule chronique. (Attention, dans ce cas-ci, ce n’est pas un point négatif).

En ce qui concerne les personnages, je les ai tous appréciés, voire adorés. Si celui de Louise est plutôt effacé par moment, j’ai adoré la jeunesse de Zoé, la sagesse du Pasteur, le côté bourru (et sexy) de Harry et l’impulsivité de Samantha, qui n’a rien de l’héroine sûre d’elle. Au contraire, la jeune femme est perdue et cherche des réponses tout au long de ces deux tomes. Sa relation avec Harry est captivante. Moi aussi, j’aimerais bien remonter dans le temps pour faire sa rencontre (et plus si affinités) !

Vraiment, je ne suis pas passée loin du coup de cœur avec cette courte série. La seule chose négative, du moins pour moi, c’est la fin. Je pense comprendre ce qu’a voulu faire l’auteur : l’important dans cette histoire, c’est la foi. Pas uniquement dans un sens religieux. Samantha doute de tout ce qu’elle vit, de tout ce qu’elle éprouve, et ne peut donc comprendre ce qui lui arrive. Ou pas totalement. Cependant, j’espérais que le final nous livrerait quelques réponses de plus… Peut-être sont-elles plus subtiles que je l’imagine ?

Dans tous les cas, même si la fin annonçait pour moi un tome suivant, j’ai adoré découvrir les aventures de Samantha Carter et vous la recommande vivement si une chasse aux vampires en plein Far West, puis à Londres, vous tente.

Lucille,
Chroniqueuse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire