dimanche 14 juillet 2019

Origin

ORIGIN, TOME 1 - BOICHI - 



originEditions PIKA 

SEINEN

ISBN :978-2-8116-3796-5

Prix : 7€75

"Tokyo, 2048. La mégalopole est désormais le nid du terrorisme et du crime. Lorsque la nuit tombe, de mystérieux meurtres y sont perpétrés. C'est l'oeuvre d'une poignée d'androïdes aux sombres desseins pour le genre humain. Mais l'un d'entre eux s'oppose au macabre projet. Son nom : Origin."









On aborde aujourd’hui le sujet d’Origin, un des derniers manga de Boichi !

La petite histoire :

Ce manga est écrit par Boichi depuis 2016 et compte aujourd’hui 10 tomes au Japon. 5 tomes sont d'ores et déjà sortis en France chez Pika.

Le tome 6 sortira le 4 Septembre 2019.

Personnages :

Origin est un prototype qui précède une série de robots autonomes. Resté fidèle à son créateur jusqu’à sa mort, il veille dans l’ombre sur le bon comportement de ses frères. Il place sa mission avant tout et a énormément de respect pour son créateur. Il n’a rien contre les humains, mais n’est pas particulièrement à l’aise avec eux.

Scénario :

Dans un Japon futuriste et relié au continent grâce à une immense ligne de chemin de fer, l’entreprise AEE étale petit à petit son hégémonie sur le monde de la robotique. Nous sommes en 2048 et découvrons la vie d’Origin, un robot caché parmi les humains pour veiller au comportement de ses frères. Même si l’intégration parmi les humains et son propre entretien demande un effort particulier, Origin fait tout ce qu’il peut pour accomplir sa mission, quitte à sacrifier quelques humains, un acte invisible au milieu d’un pays devenu la plaque tournante du crime international. Origin réussira-t-il à surmonter toutes les difficultés pour s’intégrer et arrêter ses frères ?

Ce scénario est tout bonnement hallucinant. L’univers est complexe et particulièrement riche, d’autant plus qu’il est né de 6 ans de réflexion de Boichi, le tout à partir des bases du manga Sun Ken Rock. On peut sans problème y voir une critique de la société japonaise actuelle, qui cherche dans la robotique sa porte de sortie vers l’avenir. Le personnage d’Origin est en lui même particulièrement intéressant. C’est un robot qui voit tout d’un point de vue logique et physique, mais qui possède une façon de réfléchir inédite. D’un côté, il possède une ferveur envers son créateur qu’on ne peut attribuer qu’à un être humain. Ensuite, il veut protéger les humains, mais n’a aucune hésitation quand au fait que le sacrifice de quelques individus est sans importance si ça peut sauver le reste de la population. Enfin, il utilise un katana, une arme original pour un robot, surtout au temps des armes à feu. L’idéologie des autres robots est également très intéressante et particulièrement réaliste. Beaucoup de question sont soulevées, nous plongeant au cœur du Japon de 2048 dans la plus froide des nuits…

Graphisme :

Le simple fait que ce soit dessiné par Boichi en dit long sur la qualité graphique exceptionnel de cette œuvre. Le design des personnages est proches du réalisme et bourré de petits détails des plus frappant, quitte à perdre en beauté. Les trames de fonds sont nombreuses et d’une qualité démentielle, froide, réaliste et terriblement détaillée. Les scènes basées sur les “sentiments” d’Origin sont plutôt épurées et touchent directement là où ça fait mal. Les nombreuses scènes d’actions sont d’une qualité graphique divine, alliant détails, énergie, mouvement et précision.

Il y a pas mal de messages de l’auteur, ce qui est vraiment plaisant à découvrir, d’autant plus avec cet univers très riche. La couverture comme la couverture cartonnée est intéressante. Les quelques pages en couleur du début du tome sont vraiment immense.

Point noir :

Je déconseille ce seinen aux plus jeunes. Il a une vision particulièrement mature de la vie et a une façon cru de présenter les choses.

Conclusion :

Origin est tout simplement un des meilleurs manga que j’ai lu dans ma vie. Scénaristiquement exceptionnel, graphiquement hallucinant, il pousse Boichi dans le meilleur de son art pour un œuvre à couper le souffle. Je conseille ce manga à tous les fans de seinen, il fait partie de ceux qu’on doit au moins une fois dans sa vie.

Inconnu Day,
Chroniqueur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire