vendredi 19 avril 2019

K-ON !

KON01

K-ON ! - KAKIFLY/ NAOKA YAMADA -



La petite histoire

Nous sommes en 2007 quand le mangaka Kakifly sort le premier tome de K-ON premier cycle, dont les 4 premiers tomes écrits entre 2007 et 2010 sont publiés chez Kazé. Il a ensuite sortie 10 tomes éparpillés en 3 autres parties, mais ils ne sont pas publiés en France.

L’animé dont nous parlons aujourd’hui est sorti en 2009 et compte 13 épisodes, licenciés par Kazé. Il est réalisé par la jolie Naoko Yamada, également connue pour son travail sur le film A Silent Voice.

L’OAV Live House, dont nous allons également parler aujourd’hui, est sorti l’année suivante et est lui aussi licencié par Kazé.

En 2010, c’est au tour des 26 épisodes de K-ON !! de sortir, suivit l’année suivante par l’OAV K-ON !!!, puis par le film d’animation K-ON! Le Film, tous licenciés par Kazé !

L’anime était auparavant licencié en Streaming par ADN, mais ces derniers ne semblent pas avoir renouvelée la licence…

Personnages

Hirasawa Yui est l’héroïne de cette histoire. C’est une fille maladroite, pas franchement intelligente et encore moins forte en sport. Elle ne se pose pas de questions et se contente de faire les choses comme elle le sent. C’est une fille à l’esprit profondément WTF. Elle se repose totalement sur sa petite sœur : Ui. Elle apprend à jouer de la guitare sur une Gibson Les Paul (un modèle mythique !).


Akiyama Mio est de loin mon personnage préféré dans cet animé. C’est une fille timide et très intelligente. Calme, elle déteste les choses effrayantes au point de ne pas supporter le fait de les imaginer. Elle est très proche de Ritsu, qu’elle connaît depuis très longtemps. C’est une fille studieuse et appliquée, aussi bien en cours que dans la musique. Elle joue de la basse sur une Fender Jazz Bass et possède un très bon niveau.


Tainaka Ritsu est à l’origine du projet du club de musique. C’est une fille survoltée qui a un peu un caractère de garçon manqué. Elle est très proche de Mio, qu’elle aime taquiner à souhait. Elle s’entend très bien avec Yui, probablement car elles sont aussi peu consciencieuses l’une que l’autre. Elle joue de la batterie sur une Rick Marotta Signature Yamaha Hipgig.

Kotobuki Tsumugi est la dernière des membres fondatrices du club. C’est une fille discrète et très calme. Très douce, elle ignore comment agir dans beaucoup de situations normales car elle vient d’une famille noble. C’est un personnage très mystérieux qui aime mettre les gens autour d’elle à l’aise. Elle joue du clavier sur un Korg Triton Extreme 76-key keyboard. Malgré une formation classique, elle a un très bon niveau dans les genres plus rock.

Yamanaka Sawako est celle qui deviendra la professeur référente du club. Très gentille, c’est une prof très populaire qui cache bien son jeu et son passé. Selon la légende, son nom viendrait de Sawao Yamanaka du groupe the pillows (actif depuis 1989).

Nakano Azusa arrivera au cours de l’histoire dans le club. Fille de musicien, elle est passionnée par la guitare et prend la musique très au sérieux, ce qui la rapproche beaucoup de Mio. Elle est aussitôt harcelée par Yui, Ritsu et Yamanaka Sawako. Elle joue sur une Fender Mustang. Elle se présente comme une débutante, mais elle a un niveau intermédiaire contrairement à Yui qui est à peine débutante.

Les personnages sont vraiment très attachants. On est typiquement en présence d’une œuvre Moe. Ce simple mot veut tout dire et stop toutes les délibérations que l’on pourrait faire sur ces personnages.

Scénario

C’est la nouvelle année scolaire. Alors que Yui tente désespérément d’arriver à l’heure la première journée, Ritsu oblige Mio à entrer dans le club de musique plutôt que dans le club de littérature. Mais le problème n’est pas terminé, car il leur manque deux membres pour que le club soit officiellement ouvert. Malgré le fait que nos deux musiciennes réussissent à recruter Tsumugi, entrée par erreur en pensant qu’elle était à la chorale, il manque toujours un membre. Alors que l’espoir n’est plus permis, Yui, que sa meilleure amie Nodoka a convaincu de participer à un club, débarque au club de musique en pensant jouer des maracas … Il s’agit alors pour notre héroïne d’apprendre à jouer de la guitare ! Bienvenu dans le monde merveilleux de K-ON !

Le scénario est loin d’être particulièrement profond. Pourtant, il est tout simplement génial. Sans en faire trop, il nous narre avec beaucoup de réalisme, de l’humour et une ambiance moe sans pour autant basculer dans le ecchi, la vie de nos lycéennes. Ce scénario est simple, mais très agréable. L’OAV donne une bonne continuité à la première saison, tout en faisant un petit clin d’œil à Beck. Je ne parle même pas des références au rock tel que Jimi Hendrix ou Jeff Beck.

Graphisme

Dans un animé normal, on aurait trouvé les graphismes plutôt mauvais. Pourtant, ils sont ici tellement adaptés à l’histoire qu’ils reflètent parfaitement les sentiments de nos personnages. Le design des personnages est intéressant, les trames de fond bien réalisées et les détails sur les instruments sont louables. La qualité générale est bonne, mais le design choisi, surtout au niveau des mains des personnages, reste enfantin sans pour autant être puéril.

Un autre aspect très important dans cet anime, c’est la musique. Nous devons tous ces chefs d’œuvres à l’excellent Hyakkoku Hajime, qui a composé des OST vraiment peu commun et bourrés de références musicales, comme au groupe Deep Purple ou encore à la chanson Pop Corn, tout en conservant des chansons plus traditionnelles.

Il n’est pas le seul à avoir fait un super travail, car on peut en dire autant de l’Opening et de l’Ending, très bon aussi bien musicalement qu’au niveau de l’animation. L’Opening n’est autre que la chanson Cagayake! GIRLS, composée par le jeune Tom-H@ck. L’ending se nomme Don't say "lazy" et est composé par Maezawa Hiroyuki, qui a notamment travaillé sur le projet IDOLM@STER, sur Save Me ! Lollipop ainsi que sur Strawberry Panic !. Les compositions sont essentiellement basée sur la basse.

Point noir 

Pour moi, le seul point noir, c’est que pendant les scènes de jeu, les doigts de nos héroïnes sont souvent bien loin de ce qu’elle joue. C’est encore plus flagrant sur les jeux de guitare de Yui et Azusa…

Conclusion 

K-ON! est un des meilleurs anime moe sur le marché. Il est extrêmement agréable à regarder et nous laisse avec des héroïnes extrêmement attachantes. Je conseille vraiment cet anime à tout le monde.


Inconnu Day,
Chroniqueur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire