dimanche 17 mars 2019

Éternelle Odyssée

ÉTERNELLE ODYSSÉE - A.F LUNE - NOTE : 3,5/5


Éternelle Odyssée par [Lune, A.F.]Editions Noir d'Absinthe 

Science Fiction 

Prix : 5€99 (ebook)/ 23€ (broché)

"Harms Moyser est un soldat Lycaon engagé sur le Prétorien, vaisseau spatial amiral de la flotte humaine. Au cours d’une bataille contre les Enkidous, l’ennemi héréditaire de l’humanité, le vaisseau est happé par une tempête stellaire et doit se poser en catastrophe sur une planète inconnue. L’équipage y découvre des hommes, au stade de civilisation antique, qui les prennent pour des dieux. Et si ces derniers n’avaient pas tort ?

Un texte unique, au carrefour entre Planet Opera et Tragédie grecque, véritable relecture des mythes antiques où dieux et hommes sont les jouets d’un Destin implacable."




Aujourd’hui je vous présente le roman Éternelle Odyssée
Avec ce roman, je suis passée par de nombreux états d’esprits, allant de surprise en surprise.

L’histoire commence par un prologue relatant de la pendaison du personnage principal. L’auteur nous plonge directement dans l'action et l'ambiance de ce monde, ce qui nous amène à se poser de nombreuses questions en tant que lecteur, comme : qu’a-t-il fait pour mériter un tel châtiment ? Et surtout qui est-il ? Le personnage n’est présenté qu’après les actions de départ. On nous fait découvrir le monde terrible dans lequel il vit, puis qui est le personnage et ce qu'il y fait, donc avec ses actions et ses descriptions. Tout cela est très ingénieux mais l’auteur prend le risque que certains lecteurs ne sachent pas qui est Moyser, car certains ne lisent pas le prologue ou même l’épilogue; ici, les deux étant essentiels à la compréhension de l'histoire. On est d’accord que ce genre de lecteur est à bannir ;) 

Il faut donc un lecteur curieux et surtout pas paresseux, attentif à tout ce qui l’entoure afin de pourvoir comprendre. Les lieux et noms sont complexes, nombreux, c’est un tout autre univers, tout vient en même temps, il faut vraiment être attentif pour tout comprendre et enregistrer pour la suite.

On peut remarquer une grande intelligence de la part de l'auteur pour faire passer les sentiments. 
Je pense notamment aux deux personnages qui me paraissaient importants, et qui pourtant meurent dès le début, sans effusions de larmes, comme si leur disparition n’était pas importante. Cela montre vraiment le côté chair à canon des lycaons. Même ceux que l'auteur prend le temps de présenter meurt rapidement et non pas seulement les redshirts (des personnages présents seulement pour mourir afin de montrer la dangerosité des scènes de combat). Les morts ne sont donc pas inutiles, ça permet aussi de montrer la grande évolution que connaissent les personnages du début à la fin, notamment Moyser dont la pensée évolue énormément. D’ailleurs, aucun personnage ne garde le même état d’esprit qu’au début. Le crash les a tous changé, en bien comme en mal.

Les choses pas très utiles à détailler sont racontées rapidement, comme une distorsion dans le temps. Cela permet de ne pas s’ennuyer tout en étant au courant de ce qu’il se passe.

L’auteur mêle de la mythologie, ce qui est surprenant mais bien fait. L’explication de la genèse de ces mythes est très bien menée. Il ne se contente pas de ce qui a pu être dit jusqu’à présent, et réadapte les mythes à sa manière, amenant de belles surprises.

Mais les personnages ne sont pas les seuls à évoluer. A.F. Lune nous plonge dans un autre univers à travers chaque chapitre, et nous fait aussi évoluer en même temps que ses personnages. Après des siècles de flottement, le combat du début nous avait presque manqué, on voit le changement qu’a procuré le récit sur nous, comme si nous avions nous même vécus des siècles.
Le lecteur découvre de nombreuses choses, très bien menées, tout prend un sens, et même un sens inattendu.

La fin est vraiment très intéressante, on comprend tout en détails et je ne peux que dire : bien joué !
L’auteur utilise des propos complexes de voyage dans le temps mais réussi tout de même à garder son lecteur, tout comme lui d’ailleurs. C’est à se demander comment il ne s’est pas lui même perdu dans ce récit presque impossible à résumer entièrement, par une présence intensives d’éléments et par la complexité de ceux-ci derrière cette sublime couverture.

Au départ, j’ai eu un peu de mal à me lancer dans le récit mais une fois que j’ai réussi à y entrer, je n’ai plus lâché le livre de la journée jusqu’à l’avoir fini. C’est une lecture rafraîchissante, loin des topos dont on a l’habitude.
C’est un roman très intéressant à découvrir pour tous ceux qui rêvent de dépaysement, combat, voyage temporel et mythologie.

Merci aux éditions Noir d’Absinthe pour leur confiance et de m’avoir permis de suivre cette aventure. J’ai vécu une odyssée, à vous de vivre la votre !

Olivia,
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire