lundi 28 janvier 2019

Le Crime de l'Orient Express

Le Crime de l'Orient-Express : Photo Kenneth Branagh

LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS - KENNETH BRANAGH - NOTE : 2,5/5


Le Crime de l'Orient-ExpressSortie : 13 décembre 2017

Thriller, Policier

"Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau. D’après le célèbre roman d’Agatha Christie."








Grand amateur du film éponyme de 1975, et sans avoir vraiment lu l'histoire de l'excellente Agatha Christie, j'ai pu enfin voir le film plus d'un an plus tard, avec crainte. Et le moins que je puisse dire, c'est que mes craintes furent fondées. La énième modernisation de ce conte connu, le fait que le film picore dans ce qui a fonctionné dans d'autres films, et certains éléments qui sont accentués pour créer plus de dramatique, rendent incohérent le film, selon moi, à l'œuvre original.


Déjà, l'univers est là, et on voyage bien volontiers dans ce train à travers les montagnes enneigées. La distribution est alléchante et tient la route, malheureusement, Hercule Poirot souffre ici d'une image de "Sherlock Holmes" (du film avec Robert Donney Jr), et d'une accentuation de ces tocs. Cela dénature complément le Poirot du film, ainsi que je suppose de celui du livre. Je déplore aussi la dramatisation de certaines scènes qui ne devrait pas l'être (un simple blocage par la neige dans le film transformé en avalanche qui fait dérailler le train) qui métamorphose le film thriller/policier en en film policier/action. Le côté thriller du film est vite éclipsé par des scènes d'actions et de l'humour qui n'ont pas leurs places, son côté policier est bâclé par une enquête trop propre et lisse.

En fait, le film n'est pas une adaptation du roman, du moins, c'est une mauvaise adaptation, avec des personnages qui se transforment, comme ce commandant anglais aux Indes, transformé en simple médecin de couleur noir (pour avoir le quota de "minorité" je suppose"), pour éviter de dire que l'Inde était une colonie anglaise ? Et ces petites transformations de départ font un effet boule de neige qui transforme totalement l'histoire originelle à la fin. 

Cela aurait pu être un film s'appelant "le crime du train partant  d'Istanbul" que ma note serait plus élevée et que j'aurai plus apprécié le film. Car Hercule Poirot qui défonce des portes, Hercule Poirot qui court derrière quelqu'un et se bagarre, Hercule Poirot qui reçoit tous les indices d'un coup et qui comprend pendant ces explications finales, ce n'est pas Hercule Poirot. Quand d'un côté le film est porté par de bons acteurs et une mise en scène propre, de l'autre, je ne peux que constater la modernisation grossière d'une histoire policière les plus connues et les plus appréciés.

En conclusion, je suis passablement déçu de l'adaptation, et je serais encore plus déçu de la possible suite qui m'est annoncé par les mots de la personne qui vient annoncer à ce pseudo-Poirot "il vient d'y avoir un meurtre, en Égypte, sur le Nil"


Aurélien,
Chroniqueur



Aucun commentaire:

Publier un commentaire