mardi 22 janvier 2019

La Prophétie de Venise

LA PROPHÉTIE DE VENISE, T.1 - MOKA - NOTE : 4,5/5


Résultat de recherche d'images pour "LA PROPHÉTIE DE VENISE, T.1 - MOKA"Editions PlayBack

Fantastique, Policier

ISBN : 9782809647716

Prix : 15€ (Broché)

"1996 : 12 adolescents sont assassinés à Venise... 2012 : Et si tout recommençait ? Engagé par le richissime Vianney de la Tour Audelange, le détective Maxime Dancourt rouvre le dossier du massacre de Venise. Quand il découvre que 2012 est une année bissextile à 13 lunes, comme 1996, la course contre la montre a déjà commencé... Le ciel serait-il la clé du mystère ? Quel étrange lien relie les crimes au Zodiaque ? Maxime et son fils Lubin vont découvrir que personne n’est innocent..."



Bonjour à vous, amis lecteurs !

C’est un résumé alléchant pour une couverture pas très attirante, ce qui me rebutait un peu (la version réédité de ce livre a totalement changé la couverture, heureusement.) Et même maintenant après avoir lu le livre, je ne comprends toujours pas cette couverture, honte à moi.

C’est une histoire très intéressante, gorgée de suspenses et de surprises. On rentre très vite dans l’histoire et il m’a été très difficile d’en sortir. Les personnages sont attachants, avec des mimiques bien à eux. Entre le détective Maxime, accro au café et à son Alpha Roméo, et son fils Lubin, adolescent qui apporte une touche de légèreté et d’humour à l’histoire, c’est un récit prometteur.

Nous suivons deux intrigues qui se passent au même moment et qui se rejoignent à la fin. Au début j’avais l’impression qu’elles n’avaient aucun lien mais au fur et à mesure, des petits éléments commencent à coïncider. C’est vraiment très bien mené. 

En tant que lecteur, nous suivons l’histoire en même temps que Maxime mais aillant accès au second récit, nous pouvons joindre une partie des deux bouts plus facilement. Le lecteur est intégré au récit. Il y a des moments d’incompréhension et de doute chez Maxime, par exemple en ce qui concerne le zodiaque ou le fait que les meurtres puissent arriver de nouveau. Le lecteur à peur qu’il abandonne, on a envie d’entrer dans son monde, de lui expliquer ce que l’on voit dans l’autre récit, lui expliquer que la machine est en marche et que... je ne vais pas en dire plus. Je ne voudrais pas soulever le voile d’ignorance de ceux qui ne l’aurait pas lu.

C’est un récit très riche, qui mêle énormément d’éléments. On pourrait avoir peur de s’y perdre mais pourtant c’est construit de tel sorte à ce que cela n’arrive pas.

Petit bonus pour moi, l’histoire se passe non loin de chez moi et dans des lieux que j’ai connu (Toulouse, Carcassonne,…) ce qui m’a permit grâce aux descriptions de parfaitement me remémorer certains espaces.

Cette histoire mélange surnaturel, ésotérisme, mystères, meurtres et encore énormément de choses à la carte, de quoi satisfaire bon nombre de lecteur.
C’est un livre que je conseille vivement.

Olivia,
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire