lundi 20 août 2018

Voyage au Pays de l'Envie

VOYAGE AU PAYS DE L'ENVIE - FRÉDÉRIC MARCOU 


Voyage au pays de l'envie par [marcou, frederic]Editions Atramenta

Fantastique, Science-fiction, Nouvelles

ISBN : 978-952-273-430-3 

Prix : papier : 5,00€ - numérique : 1,49€

"Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.
Destiné à un large public, il sera certainement plus particulièrement apprécié des adolescents."







En bref, cinq nouvelles qui vous retournent l'esprit et vous forcent à chercher le pourquoi du comment, même si au final on s'en fout, écrites par une plume sombre et poétique.

Voyage au pays de l'envie est un recueil de cinq nouvelles, pour le coup très courtes comme l'indique le nom. Ces récits, certains plus ou moins que d'autres, obligent le lecteur à combler les vides et les non-dits pour produire une histoire propre à chacun. Aussi mon avis est totalement subjectif.

J'ai personnellement été très peu réceptive à l'humour annoncé pour la première nouvelle, mais j'ai bien apprécié l'ambiance poétique, presque mystique des quatres autres. 

La deuxième, Damnation, est un mélange du mythe de Sisyphe, un homme poussant éternellement une charge, et de science-fiction. On ne sait ni où on est, ni pourquoi on est là, et les pensées de ce « on » sont retranscrites avec une telle humanité, qu'on les croit quelques temps siennes.

Le lecteur suit dans la troisième nouvelle, Rêve impromptu, l'histoire d'Aldor, un jeune magicien vivant dans un lieu et à une époque où ce qui nous apparaît comme suscitant la curiosité et l'émerveillement est un secret, un fardeau. Je n'ai pu m'empêcher de faire un parallèle entre cette situation et celle de la communauté juive lors de la seconde guerre mondiale. 

Ainsi, chaque nouvelle fait travailler notre imagination et prête à réflexions, parfois sur des sujets sensibles tels que la mort, qui elle est traitée de façon subtile par le biais de croyances et ethnies différentes.

Je conseille ce recueil à celles et ceux qui souhaitent prendre part aux nouvelles, car sans échange entre le texte et l'imagination du lecteur, elles ne veulent rien dire. Un minimum de réflexion est attendu !

Enfin, merci à l'auteur pour ce service presse !


May
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire