jeudi 12 juillet 2018

Dark and Dangerous Love, Saison 1


DARK AND DANGEROUS LOVE, SAISON 1 - 
MOLLY NIGHT - NOTE : 2,5/5



Résultat de recherche d'images pour "dark and dangerous love tome 1"Editions Hugo Roman

New Romance, Dark Romance, Urban Fantasy

Prix : 17€

"2 438. La Terre est dominée par les vampires et les humains ne sont rien d’autre qu’objets de plaisir et nourriture pour les immortels. Le plus vieux et le plus puissant d’entre eux, Atticus, est le roi de ce nouvel ordre mondial.
Issue d’une famille de notables humains, Evelyn Blackburn souhaitait une vie simple auprès de l’homme qu’elle aime, Ethan. Malheureusement le destin en décide autrement. Pourtant réputé sans coeur ni compassion, le souverain Atticus tombe fou amoureux de cette jeune humaine et exige qu’elle vienne vivre avec lui au palais. À 18 ans, Evelyn devra quitter sa famille et ses amis pour vivre aux côtés du roi. Éprise de liberté et rebutée par les vampires, elle a bien du mal à accepter ce qui lui est imposé.

Comment échapper à la créature la plus puissante sur Terre ? Evelyn trouvera un soutien inattendu en la personne de Lord Hansel, vampire aux yeux verts, qui s’avère être l’un des plus proches amis du roi Atticus."

 "Si vous avez aimé Twilight, vous adorerez Dark and Dangerous Love. "Hollywood Reporter




Pour une fois, j’ai la chance (je pensais, du moins ) de découvrir un roman en vogue. Oui, souvent, mes chroniques parlent de saga « un peu » passées (en ne comptant pas les services presses), c’est pourquoi j’étais plutôt contente de me lancer dans cette série littéraire qui a fait parler d'elle.

Comme le résumé fait le tour de l'histoire, je vais direct m'attaquer à vous donner mon avis.
La promotion de ce livre vante les ressemblances avec Twilight. .. Grossière erreur. En aucun cas les personnages, ou l'histoire, sont similaires avec cette célèbre saga à l'eau de rose. Au contraire, Evelyn évolue dans un univers sombre, presque futuriste, ou les vampires ont pris le contrôle de l'espèce humaine. Pire, elle est promise au Roi des vampires, Atticus, qui compte la faire sienne. C'est pour la jeune femme le pire des destins : pour épargner sa famille, elle doit oublier son amour pour Ethan, un humain, faire une croix sur la vie qu'elle avait rêvé, et sur sa dignité. Car Atticus est loin d'être un tendre. .. Vous en conviendrez, on a pas vraiment l'impression de retrouver le couple d'Edward et Bella. Par contre, en tant que Dark Romance, il correspond au genre.


Je ne l'ai pas trouvé plus choquant que d'autres Dark Romance (bien qu'il soit classé en romance en premier, ce qui est une erreur (voulue ?) de la part de la maison d'édition), bien plus violentes. On parle de viol, mais après tout,  combien de romans nous ont raconté la relation d'une victime et son kidnappeur, qui abuse d'elle, laquelle finit pourtant par éprouver des sentiments pour son bourreau ? Non pas que je cautionne ce genre d'histoire (au contraire !), mais pour moi l’auteur n'a rien écrit qui soit plus terrible que d'autres. Du moins, dans ce premier tome.

En fait, ce qui m'a le plus gêné dans ce roman, c'est le fait que l'intrigue stagne dans l'ensemble. D’accord, l’auteur a quand même travaillé son univers, et j’ai aimé découvrir les autres espèces qui le peuplent (même si on n’en apprend pas beaucoup encore). On découvre aussi les nouvelles règles qui dirigent les humains et forcément, expliquer tout ça prend du temps, et pas mal de pages. Il y a aussi une bonne dizaine de personnages que nous apprenons à découvrir, ce qui fut agréable pour certains, et beaucoup moins pour d’autres. Mais à part le fait qu'Evelyn pleure beaucoup, qu'Atticus est un salaud et que les vampires gouvernent le monde, on n'avance pas tellement dans l'intrigue.

J'ai apprécié Evelyn pour son caractère rebelle qui change de la fille qui cède vite, sous le charme. À l’inverse, la jeune femme est dégoûtée, humiliée par ce vampire, Atticus, qui se donne tous les droits, et comme elle, on ne peut que le détester. En effet, malgré les nombreuses excuses qu’il nous sort, et la défense que lui fournit Hansel (un vrai avocat), je n’ai pas du tout aimé son personnage. Il est terrible, sombre, et très capricieux. Et en manque d'amour, si on peut dire. Mais cela ne justifie en rien son comportement envers Evelyn… En fait, je souhaite de tout cœur qu’il finisse par mourir dans le dernier tome, mais j’en demande peut-être trop, au vu du genre de ce livre. Nous verrons bien. Dans tous les cas, ce qu’il fait à Evelyne est terrible, et je suis ‘presque’ rassurée qu’elle le haïsse plutôt qu’elle lui pardonne (comme on peut lire, parfois, dans d’autres histoires). En revanche, bien qu’un peu cliché dans son rôle de chevalier prêt à tout pour sa dulcinée, le personnage d’Ethan est agréable à suivre. Le personnage d’Hansel est aussi intriguant qu’agaçant, car sa manie de défendre son Roi en toute circonstance est parfois usante. Mais il n’est pas aussi inutile que je le pensais, et je dois dire que si Evelyn devait terminer sa vie avec un vampire, je préférai que ce soit lui à la place de l’autre dégénéré… La famille d’Evelyn est au second plan dans l’histoire, ce qui est normal. Et heureusement, car le personnage de Nora, la sœur d’Evelyn, est tout aussi détestable qu’Atticus.

Pour l’univers quelque peu futuriste de ce roman, j’attends de lire la suite pour en être totalement convaincu. Bien qu’on commence à comprendre ce qui s’est passé avant que les vampires prennent le pouvoir, je trouve que pour le moment, tout est un peu vague. Notamment en ce qui concerne Lady Venise : ses visions, son plan d’attaque, sa stratégie et ses discours sur le passé et l’avenir nous intrigue autant qu’ils nous laissent sur notre faim. Et pour Atticus, je n’en dis pas trop sinon que… malgré ce qu’il a vécu, qui n’est certes pas drôle, une fois encore, ce n’est pas une raison suffisante pour qu’Evelyn accepte sa part d’ombre et se jette dans ses bras. Au pire, qu’elle mette fin à ses souffrance, ce serait plus rapide, non ? Bref, j’attends le prochain tome (si je le lis), pour voir ce que cela va donner.

Au final, je ne sais pas vraiment si j’ai apprécié ce roman. Il a retenu mon attention, et pour le côté très sombre et violent des vampires, j’ai lu pire avec d’autres auteurs comme Anne Rice, même s’il n’était pas question de viol et de soumission (heureusement) dans sa saga Chroniques des Vampires.
Ce premier tome remplit sa mission en nous livrant des scènes de ‘Dark Romance’ et nous divertit avec quelques scènes d’action, de combats, tout en nous plongeant dans un monde dominé par les suceurs de sang, des créatures que j’aime beaucoup. J’ai cru comprendre que de base c’était une fanfiction sur Wattpad, mais je n’ai pas trop fait de rapprochement avec des stars ou des livres connus. Bon, peut-être une ou deux allusions qui m’on rappelé certaines sagas littéraires, mais rien de très flagrant.

En fait, le 'gros' point positif pour moi dans cette lecture... C'est l'écriture à la troisième personne ! Enfin ! Grande fan de ce style d'écriture, c'était agréable de se lancer dans un roman écrit a cette personne. Question de goût bien sûr, mais c'est rassurant de voir que les auteurs tentent encore la rédaction de leurs écrits à "elle/il". Il est possible de faire passer des sentiments à la troisième personne, et cette auteur nous le prouve. Sa plume est fluide, addictive, riche et je pense que si elle se lance plus tard sur une autre saga dans un autre style, je me laisserais tenter avec plaisir.

Pour résumer, ce n'est pas le meilleur livre que j'ai lu, les sévices que subit Evelyn m’ont fait grincer des dents, mais j’ai apprécié le côté fantastique. (Désolée à la personne qui m'a offert ce livre ! J'espère que tu ne liras pas ma critique...) Je vous conseille de le lire pour vous en faire votre propre avis. Mais attention, à ne pas mettre entre toutes les mains...


Votre Chroniqueuse :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire