jeudi 3 septembre 2020

TENET

 

TENET de CHRISTOPHER NOLAN 

NOTE : 3,5/5


Sortie : 26 août 2020

Action, Science-fiction

Avec John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki

"Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…"






"Le film qui va sauver le cinéma". Voilà comment on m'a présenté Tenet. Le mieux est de suivre le conseil de la scientifique pendant la première demi-heure de film : il ne faut pas trop réfléchir. 

Je ne peux pas commencer la critique sans aborder d'abord son côté... Inception, autre film qui a été donné comme comparaison à Tenet, et autre film de ce cher Christopher. Si on ne réfléchit pas, on arrive à se prendre au jeu, et honnêtement, je n'ai pas vu les deux heures et demi que dure le film. Mais le souci arrive quand on réfléchit un peu.

Par exemple, quand on voit les gens marcher à reculons, qui ne s'étonnent pas de voir nos héros aller en sens inverse. Ou quand une cargaison d'or à ciel ouvert, juste retenue par un filet dans un avion, gardée par deux employés de l'aéroport, armés comme les Bobby's anglais (même si la cargaison n'a rien à voir avec l'histoire). Ou quand les héros n'arrêtent pas d'élaborer à haute voix, en pleine rue ou dans un bus bondé. Et quand on gratte le fond, on trouve de quoi manger. [spoil] La fission nucléaire d'un futur lointain permet de modifier le cours du temps ? L'entropie (qui n'a rien à faire là dedans, mais ça fait scientifique je suppose) est inversée et une personne peut se faire inverser son "entropie"dans un monde pas inversé ? Un algorithme futuriste (un programme informatique donc) permet d'inverser le cours du temps pour de bon et faire disparaître le monde s'il est activé ? [spoil] 
Il ne faut pas gratter le fond pour éviter de se prendre la tête. Et si vraiment j'étais taquin, je pourrais me demander d'ou vient tout leur matériel, comme un camion de pompier, à croire qu'on peut tout faire dans le monde de Tenet sans que ça choque personne. La fin, enfin, laisse à désirer, et honnêtement, je pense que Mr Nolan a dû trop prendre la confiance en soi dans son histoire de temps qui s'inverse, cela n'a réussi qu'a plus m'embrouiller qu'autre chose. 

Je critique, je critique, mais au fond, comme j'ai dis, je n'ai pas vu le temps passer, et c'est peut-être ça qui est l'essentiel. C'est un film qui n'est pas si mal, et sans doute que Tenet ne serait pas un bon film s'il n'était pas fait par Christopher Nolan. L'action est là et les effets spéciaux permettent de bien nous immerger dans l'histoire qu'on nous raconte. Et tout le long du film on se dit "ah tiens c'était ci, ah c'était ça, ah c'était lui ou elle" et le scénario nous donne ainsi des petites énigmes pour nous glisser un scénario plus gros et pas forcément cohérent, et ça fonctionne bien au final. On se fatigue peut-être à voir les héros aller à l'objectif A qui débloque l'objectif B, qui débloque après l'objectif C,.... Mais on s'émerveille de s'imaginer le temps se faire manipuler par les mains et la logique du réalisateur. 

Finalement, est-ce que Tenet va sauver le Cinéma avec un grand C, perturbé par le méchant virus qui plante au dessus de nos têtes ? Sans doute. C'est un blockbuster digne du nom, idéal pour la famille et les fans d'Inception. Et même si je l'ai trouvé moins cohérent que ce dernier, c'est un bon film, à voir au moins une fois si vous avez deux heures et demi devant vous. Juste, ne réfléchissez pas trop...

Aurélien,
Chroniqueur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire