vendredi 20 mars 2020

L'épreuve : Le Labyrinthe

L’ÉPREUVE, T. 1 : LE LABYRINTHE - JAMES DASHNER - NOTE : 3,5/5


Editions France Loisirs

Dystopie, SF, Jeunesse

ISBN : 978 2 298 08697 3

Prix : 18€50

"Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire..."




Grâce au confinement, et à la bibliothèque plutôt bien fourni de mes parents, j’ai enfin découvert le premier tome de cette trilogie. Évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de faire la comparaison entre le livre et film, et je dois dire que j’aime autant l’un que l’autre. Certes, il y a beaucoup de différences entre les deux, l’intrigue du roman est mieux menée, plus détaillée… Bref, puisque le résumé dévoile une bonne partie de l’histoire, je vais directement vous donner mon avis.

Parlons d’abord du style de l’auteur. Simple, fluide, il privilégie les phrases courtes, les descriptions brèves. Parfois, ça donne un petit côté hachuré au texte, mais rien de bien méchant. Sa plume nous captive, les pages défilent très vite. On est rapidement plongé dans cet univers oppressant et angoissant, où les personnages sont tous confinés (ben tiens, c’est d’actualité) dans le Bloc, quand ils ne parcourent pas le Labyrinthe pour tenter d’en trouver la sortie. L'auteur maintient le suspense pratiquement jusqu'à la fin : comme Thomas, le héro, on cherche à décortiquer et analyser les moindres indices que nous livre le Labyrinthe.

En ce qui concerne les personnages, j'ai été un peu moins convaincu par leurs personnalités. Ils sont tous très agressifs, certains dialogues sont inutiles, on ne comprend pas toujours leurs réactions. Alors oui, c'est une lecture jeunesse, qui s'adresse peut-être plus aux adolescents (bien que certaines scènes ne manquent pas de violence). J'en ai tenu compte pendant ma lecture, pour ne pas m'arrêter aux détails (ou au manque de détails/explications) qui sautent aux yeux par moment. Cela dit, j'ai apprécié le personnage de Thomas (même s'il devrait parfois réfléchir avant d'agir), celui de Newt également et de Minho, très sarcastique, et l'arrivée de Teresa soulève pas mal de questions. En bref, aucun temps mort, l'auteur ne nous laisse pas une seconde de répit. La perte de l'un des personnages ne m'a pas laissé indifférente ; comme quoi, je me suis attachée à eux malgré leur sale caractère.

Naturellement, comme j'ai vu le film avant, je n'ai pas ressenti l'effet de surprise à la fin, mais j'ai quand même hâte de découvrir le second tome. Je recommande cette dystopie à ceux qui recherchent de l'aventure, du suspense, et qui n'en ont pas encore marre d'entendre parler de virus...

Lucille,
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire