dimanche 22 mars 2020

Extreme Risk : Enfiévré

EXTREME RISK, T.1 : ENFIÉVRÉ - TRACY WOLFF - NOTE : 3,5/5 


Editions Bragelonne/ Milady

New Adult, Romance

ISBN : 9782811219253

Prix : 16€90 (broché)

"Z Michaels, snowboarder professionnel, n’a qu’à lever le petit doigt pour que les filles se jettent à son cou. Mais derrière le séducteur se cache un jeune homme tourmenté, cherchant l’oubli dans le danger et dans le sexe. Ophelia Richardson ne ressemble à aucune des conquêtes de Z. Après avoir frôlé la mort dans un accident qui a fauché la vie de son compagnon, elle s’efforce de se reconstruire et se méfie des casse-cou tels que Z. Pourtant, elle ne tarde pas à s’apercevoir que Z est encore plus dévasté qu’elle. Trouveront-ils la force, malgré leur sombre passé, de faire confiance et d’aimer à nouveau ?"



Comme je vous le précisais dans ma précédente chronique, je suis coincée (enfin, confinée) chez des proches. J'ai donc largement le temps pour lire, mais hélas, je n'ai pas emporté ma PAL avec moi. Vous comprenez maintenant pourquoi je vous présente ce livre ? Ma sœur n'a que des romances dans sa bibliothèque... Pourtant, à ma très grande surprise, j'ai passé un bon moment de lecture.

En fait, il ne faut pas se fier à la couverture, clichée au possible. Pourquoi avoir choisi un banal mec torse nu, alors qu'il aurait été plus sympa de mettre en avant le monde du snowboard ? Ou bien, opter pour quelque chose de plus sombre, qui correspondait avec la personnalité du héro ? Bref, malgré mes réticences, je me suis lancée et, contrairement à ce que je pensais, l'intrigue s'est avérée prenante à défaut d'être originale.

Comme souvent avec ces romances, on retrouve le beau gosse meurtri qui saute sur tout ce qui bouge pour 'ressentir quelque chose', accompagné des filles en chaleur, surnommées les 'pieuvres', ou "madame j'écarte les cuisses', qui sont là pour mettre en valeur le personnage principal. Malheureusement pour elles, l'auteur leur colle toujours un QI de bulot et une réputation peu... reluisante. C'est dommage. J'aime à penser qu'une femme peut prendre du bon temps avec des partenaires différents sans être qualifiée de débile ou de pu**.... Bref, passons. Z est donc le tombeur de la station, qui perd son pantalon plus vite qui ne dévale les montages enneigées. Mais voilà qu'il croise la route d'Ophélia, une jeune femme tout aussi brisée que lui. Evidemment, notre héroïne prétend être insensible au charme du snowboarder, mais ça ne dure pas, hein, comme d'hab. Les autres personnages sont assez effacés dans l'ensemble, ils servent surtout de décor au reste de l'histoire. Cela dit, une fois qu'on en a fini avec les remarques lourdes, la drague et la bai**, comme le dit si bien Z, l'auteur s'attaque enfin au passé des personnages. J'ai vraiment aimé cette partie, notamment le passé d'Ophélia.J'aurai même aimé découvrir toute sa vie avant sa rencontre avec Z dans un autre livre.

La relation de Z et Ophélia est intéressante, on veut toujours en découvrir davantage sur eux. Les scènes de sexe sont érotiques mais pas crues, et surtout, pas si nombreuses que ça. Elles ont un sens, elles apportent quelque chose à l'histoire. Par contre, sans en dire trop, je n'ai pas compris la réaction de Z vis-à-vis de Rémi... Pourquoi le juger alors qu'au fond, ils se ressemblent ? Bref, je ne veux pas vous gâcher votre lecture, mais pour moi, Rémi était autant à plaindre. Quand quelqu'un s'expose au risque constamment, c'est bien qu'il y a un problème... Et souvent, on se montre égoïste, trop mal pour se rendre compte qu'on blesse les autres.

En conclusion, même si on pourrait regretter que les choses aillent  trop vite par moment, ce roman reste addictif. La plume de l'auteur est simple, fluide. J'ai adoré cet univers sportif, l'adrénaline, le risque et la concurrence qui s'en dégage. Par contre, la fin m'a surprise et un peu déçue. Je me suis dit "encore ?!". Si je ne pense pas poursuivre cette série pour découvrir la vie des autres personnages, j'ai quand même apprécié ce premier tome. 


Lucille,
Chroniqueuse




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire