samedi 6 juillet 2019

L’Éclat et l'Ombre : Les dérobés de Bérénia

L’ÉCLAT ET L'OMBRE, TOME 1 : LES DÉROBÉS DE BERENIA - 
AUDREY MARIN-PACHE - NOTE : 4/5



L'éclat et l'ombre: Tome 1: Les dérobés de Berenia par [Marin-Pache, Audrey]Auto Edition

Fantasy

ISBN : 978-1090292162

Prix : 9€ (broché) et 0€99 (kindle)

"Chaque individu reçoit à la naissance l’éclat, une capacité unique qui diffère pour chacun: Eryn, jeune fille des régions du Nord, a été gratifiée d’un éclat de soin, un des plus puissants que l’on puisse souhaiter. 
Mais en cette époque troublée, ce talent tient plutôt de la malédiction: depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau roi, les jeunes soignants de tout le pays ont tendance à disparaître mystérieusement…"





Nous nous retrouvons aujourd'hui pour parler du roman L’Éclat et l'Ombre de Audrey Marin-Pache.

C'est un roman qui se lit très rapidement quand on est prit par l'histoire, moins d'une journée pour moi, ce qui m'a donnée un petit moment d'évasion en cette journée beaucoup trop chaude à mon goût.
D'entrée de jeu, j'ai été charmée par l'ambiance dans lequel nous plonge le récit : un peu sombre, brumeux, retour au Moyen-âge, tout en gardant une certaine intelligence. D'ailleurs, l'auteure donne une grande place aux femmes dans son récit. Délégué au rôle d'objet pour certains hommes, elle restent des cheffes dignes et des femmes fortes pour d'autres.

Ce roman développe une idée très originale sur une idée ancestrale de dualité, entre l'éclat et l'ombre, la lumière et le sombre, ou encore, le bien et le mal. Et de cette dualité, l'auteure parvient à en sortir, en choisissant de ne pas faire de personnages manichéens. Les gentils ne sont pas entièrement gentil, et inversement, ce qui donne plus de profondeur aux personnages.
Ce récit est homodiégétique, ce qui signifie que l'on suit le personnage principal à « je ». Cela nous permet de nous intégrer à l'histoire, et de partager ses ressentis comme si nous y étions, notamment au niveau de ces questionnements.

L'auteure à l'intelligence de laisser le lecteur se faire son propre avis sur certains personnages et leurs agissements, en nous présentant de nombreux points de vues. Elle nous permet aussi de devenir témoin de l'histoire, mais aussi enquêteur, en dissimulant des indices à notre égard, afin de découvrir certains éléments. En ce qui concerne le thème de la traîtrise, j'ai rapidement repéré sa présence et qui y serait mêlé, pourtant j'ai tout de même était surprise par certains retournements non attendus, par exemple sur l'identité profonde de certains personnages.

En ce qui concerne les protagonistes, j'ai évidemment apprécié Eryn, le personnage principal qui a su m’entraîner dans cette histoire aussi sûrement que si j'en faisait partie.
J'ai aussi beaucoup aimé Lucya et sa position très conflictuelle. Choisir entre la fidélité ou ce qui lui semble le plus juste. C'est une femme forte qui tente de prendre en main sa vie en suivant des valeurs qu'elle défend.
Enfin, vient le personnage d'Elphège, le protagoniste torturé à l'intérieur de lui-même. Son passé en fait un personnage attachant que l'on a envie de prendre en pitié, pourtant il garde la tête haute malgré tout. Ses actions sont inhumaines, pourtant, l'attachement que l'on a envers ce personnage nous aide à lui pardonner et à aller de l'avant.

Enfin, je tiens à préciser que j'ai passé un très bon moment en lisant ce roman et je vous le conseille vivement, pour un moment d'évasion et d'aventure à Berenia !

Je tiens aussi à remercier Audrey Marin-Pache pour m'avoir proposé ce service presse et pour la confiance qu'elle m'a accordée.


Olivia, Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire