dimanche 7 juillet 2019

Le Destin des Coeurs Perdus : La Rebelle de Castel Dark


LE DESTIN DES CŒURS PERDUS, TOME 2 : LA REBELLE DE CASTEL DARK – JC STAIGNIER – NOTE : 5/5





Le destin des coeurs perdus, tome 2 : La Rebelle de Castel Dark (Something Still) par [Staignier, Jc]Editions Something Else

Historique, Romance

ISBN : 9782378161675

Prix : 3€99 (ebook)/ 16€99


"Angleterre, 1396.

Aelis de Percival fuit son pays natal afin de rejoindre sa sœur Jane. À bord du Goéland, elle fait la connaissance du capitaine Sadler. Néanmoins, la jeune femme poursuit un seul but : attirer Arthur de Templeton en France.

Entre l’amour et la vengeance, Aelis trouvera-t-elle le courage d’affronter ses démons ?"







J’attendais ce second tome avec impatience tant la fin du premier m’avait chamboulée. Trahison, complots, passion, meurtres, bref, l’auteur n’avait pas épargné ses personnages (ni ses lecteurs), et il me tardait de retrouver Aelis, l’une des rares survivantes de l’attaque de Castel Dark…
Alors ? Eh bien, cette suite est un nouveau coup de cœur.

Si vous n’avez pas lu mon avis sur Les Damoiselles de Castel Dark­ (tome 1), attention, risque de spoils. Dans le doute que certain(e)s d’entre vous continuent quand même de lire cette chronique (on ne sait jamais, hein), je ne vais pas revenir sur l’intrigue, ni sur le résumé, et enchaîner sur mon ressenti.

J’avais beaucoup apprécié le personnage d’Aelis dans le tome un, même s’il faisait partie des personnages secondaires. J’ai bien fait de m’attacher à elle, puisqu’elle est en quelque sorte « l’héroine » de cette suite, ou du moins de la première partie du roman. Et je l’ai adoré, autant que détesté… Sérieusement, je me suis beaucoup identifié à elle, j’ai partagé sa peine, et surtout, son désir de vengeance. Et quelle vengeance ! La jeune femme va tout mettre en œuvre pour détruire l’homme qui lui a pris ses proches, quittes à devoir se sacrifier au passage… C’est cruel, malin, répugnant aussi, puisque le corps d’Aelis reste sa meilleure arme (vous comprenez la suite) et pourtant passionnant ! Oui, oui, j’ai bien dit passionnant. Je n’avais jamais ressentie ça pour un personnage. Vraiment, je partageais chacune de ses émotions  tant l’auteur se concentre sur les sentiments de ses personnages. Punir Arthur de Templeton devient la seule raison de vivre d’Aelis, peu importe les risques.

Parlons des autres personnages, d’ailleurs. La grand-mère d’Aelis, Eryne devient plus importante dans ce second tome. Cela ajoute une petite touche de fantastique au roman : les esprits des défunts doivent trouver la paix et comptent sur la rebelle de Castel Dark pour y parvenir. Quant à Arthur… Malgré tout ce qu’il a infligé à la famille de Castel Dark, j'ai quand même réussi à éprouver de la pitié à son égard... Oui, je me suis surprise moi-même. Cela dit, je ne vous en dis pas plus. Le personnage de Brett m’a beaucoup plu également, je me suis attachée à lui dès les premières pages.
En ce qui concerne la seconde partie de ce tome, elle se concentre sur les aventures des plus jeunes héritiers de Castel Dark. Plus paisible, elle annonce la suite, qui ne va pas être de tout repos pour eux, évidemment (l'auteur n'épargne personne, n'oublions pas).

En conclusion, ce second tome est assez différent du premier, mais tout aussi réussi. Je l'ai adoré, et j'ai hâte de découvrir le troisième tome ! Si vous hésitez encore à vous lancer dans le genre historique, je vous invite vivement à découvrir cette série littéraire. Pas de longueurs, une plume légère, addictive, qui ne vous donne pas l'impression de relire vos manuels scolaires d'Histoire. Beaucoup de suspense, des combats, de la romance, de la passion et du sexe (aha, ça vous intéresse tout à coup). Bref, vivement la suite ! Et merci à l'auteur pour sa confiance.

Lucille,
Chroniqueuse.

2 commentaires:

  1. Superbe chronique, Lucille. Un grand merci pour ton ressenti qui est juste parfait. Bisous.

    RépondreSupprimer