jeudi 20 décembre 2018

Les Animaux Fantastiques 2

Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald : Photo Eddie Redmayne

LES ANIMAUX FANTASTIQUES : LES CRIMES DE GRINDELWALD - 
DAVID YATES - NOTE : 3/5



Les Animaux fantastiques : Les crimes de GrindelwaldSortie : 14 novembre 2018

Fantastique, Aventure

"1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s'évade comme il l'avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l'origine d'attaque d'humains normaux par des sorciers et seul celui qu'il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l'arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L'aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais. "





J'avoue que j'ai un peu de mal à donner mon avis sur ce second opus. Il faut dire déjà que le premier m'avait plu, mais sans plus ; du moins, si j'avais adoré découvrir le bestiaire de l'univers de J.K Rowling (dont l'adorable Niffleur), l'intrigue concernant Grindelwald et Croyance Bellebosse ne m'avait pas franchement intéressée. Naturellement, il était logique que la suite se concentre sur ces personnages, et j'étais quand même curieuse de voir ce que ça allait donner. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai détesté, mais ce n'est pas un coup de cœur.

Bien évidemment, tout ce qui concerne les animaux de Norbert reste passionnant. On retrouve le mignon Pickett, le Niffleur accompagné de ses bébés (à croquer), ainsi que de nouvelles créatures aussi belles que mortelles. Sur ce point-là, j'ai été plus que conquise. L'adoration qu'éprouve Norbert envers ces animaux est touchante, et grâce à quelques révélations, on comprend davantage pourquoi il a toujours préféré la compagnie des "monstres" à celles des humains. 

Les effets spéciaux sont réussis et quelques scènes d'actions sont très prenantes, et bien réalisées. Mais, puisqu'on parle d'action, ne vous attendez pas à un film rythmé par des affrontements entre sorciers. Contrairement au précédent, où je trouvais qu'il manquait un peu d'histoire, le scénario de cette suite est bien plus complexe. Peut-être trop ? Non, en réalité, le passé de certains personnages m'a complètement laissé de marbre, cela manque de sentiments, de passion, même si les relations amoureuses représentent une bonne partie de l'intrigue. Certes, Norbert n'est pas très expressif, et Tina assez distante. Quant à Jacob et Queenie, on devine assez vite quel est leur problème et plus tard, comment cela va se finir entre eux... En ce qui concerne les nouveaux personnages, celui de Leta Lestrange m'a peu convaincu. L'actrice n'est pas mauvaise (même si je ne l'aime pas des masses), mais on a dû mal à compatir, et à l'apprécier du coup. Cela reste froid. 

Et le fameux et tant attendu Grindelwald ? Bah, pas trop mal. Je ne sais pas, c'est peut-être dû au fait que j'ai l'habitude de voir Johnny Deep dans des rôles plus 'sympathiques', mais j'ai peu accroché avec son rôle. Ni trop méchant, ni trop gentil, mystérieux, (avec plus ou moins les mêmes mimiques), on ne sait pas trop quoi en penser. Sa relation avec Dumbledore demeure le plus intéressant. A ce sujet, Jude Law en Albus, là je dit oui ! Charismatique, posé, réfléchi, l'acteur incarne à merveille la version plus jeune de ce personnage. C'est le GROS point positif de cette suite. 

Si visuellement, ce second film est vraiment beau, et qu'il nous fait agréablement voyager, l'intrigue en elle-même ne m'aura pas autant convaincu. Je pense d'ailleurs au final, et à la véritable identité de Croyance... C'est un peu tiré par les cheveux. J.K Rowling tente de nous surprendre avec de nouvelles révélations, et je trouve que c'est risqué. Par contre, agréable surprise pour Nagini, et j'espère que ce personnage sera plus présent dans le 3. 

En oubliant quelques incohérences et une ou deux facilités scénaristiques, j'ai aimé l'ambiance plus sombre de ce film, les animaux, que j'ai pris plaisir à découvrir (snif pour le Chupacabra), les personnages principaux (Norbert et Jacob, surtout, qui ajoute une touche d'humour) et aussi la présence d'un personnage étonnant. Mais je n'en dis pas plus ! Bien sûr, cela n'égalera jamais la saga Harry Potter, cependant, ça reste sympa à regarder, et cela rappelle de bons souvenirs (notamment lorsqu'on aperçoit un bout du château de Poudlard). 



Lucille,
Chroniqueuse.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire