jeudi 8 novembre 2018

Le Tourment des Aurores

ANGES D'APOCALYPSE T.1 : LE TOURMENT DES AURORES - 
STÉPHANE SOUTOUL - NOTE : 4/5



Couverture du livre : Anges d'apocalypse, tome 1 : Le tourment des auroresEditions Rebelle

Bit-lit, fantastique

ISBN : 9782365380317

Prix : 19€90

"Deux corps pour une seule âme, impossible selon vous ?
C'est pourtant le fardeau que j'endure, suite à la malédiction lancé par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie !
Le jour je suis Samantha, Sam pour les intimes, une lycéenne ordinaire et anonyme parmi les autres filles de mon âge. À la nuit tombée, je réintègre ma véritable identité et l'enveloppe immortelle qui l'accompagne. Je redeviens alors Syldia, l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse connu sous le nom de Famine. Qui eut cru que moi et mes trois sœurs finirions par nous ranger ? Mieux, qu'une ex-meurtrière en proie à une perpétuelle soif de sang choisirait comme boulot celui de garde du corps ?
Un travail dangereux, soit dit en passant. La puissante cour des sorciers de Toronto a loué mes services pour assurer la sécurité de son Lord. Certains de leurs dissidents et des vampires semblent s'être mis en tête de le supprimer, un assassinat qui déterrerait la hache de guerre entre les deux factions rivales. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain n'a rien trouvé de mieux que s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant mais véritable source à problèmes…
Je vous le dit : pas facile de gérer deux existences à la fois !"


Je dois avouer que c'est la couverture qui m'a donné envie de découvrir ce roman. J'avais des doutes sur le résumé, pensant que j'allais retrouver une intrigue peu originale, même avec cette histoire de doubles personnalités. Pour être franche, je m'attendais à une banale enquête avec, en fond, une romance qui concernerait aussi bien Syldia que Samantha.. Et en fait, je me suis bien plantée. Et surtout, j'ai adoré cette lecture !


Le personnage de Syldia est vraiment passionnant. Tout d'abord, j'aime beaucoup les cavaliers de l'Apocalypse, mais à part dans des séries comme Supernatural, je trouve que personne n'en parle, ou très rarement. Alors forcément, l'auteur a su très vite retenir mon attention avec la présentation de ces quatre cavaliers. Ici, ce sont toutes des femmes, qui ont appris à maîtriser leurs pulsions meurtrières pour vivre auprès des humains. Et si Eve, la Mort, n'aura jamais la chance de mener une vie presque normale, Syldia, alias Famine, essaie quant à elle de tirer profit de ses pouvoirs. Garde du corps la nuit, la jeune (enfin, en apparence) femme accepte un contrat dangereux mais très bien payé, qui l'oblige à veiller sur le Lord qui dirige la cour des sorciers. La tâche s'annonce compliquée, encore plus depuis que Syldia se voit forcée de posséder le corps d'une jeune adolescente la journée. Peut-être pourra-t-elle compter sur Desmond, sorcier sexy aussi Dark Breakers, pour qu'il protège ses arrières... Du moins, s'il ne la distraie pas de sa mission pour la draguer, et ce malgré les interdictions de la grande prêtresse Dominika..

Au départ, j'ai eu un peu de mal avec la présentation de la cour des sorciers et leurs pouvoirs. Clairement, des deux familles qui régent à Toronto, ce n'est pas la leur que j'ai préféré (comme d'hab, j'ai une préférence pour les vampires). Sentiment que partage plus ou moins Syldia, même si elle n'a pas son mot à dire sur les coutumes de ces sorciers un peu dépravés. Cela dit, l'auteur a vraiment très bien travaillé son univers, et surtout, ses personnages.

Syldia est une jeune femme sure d'elle, sexy, qui n'a besoin de personne ou presque pour se défendre. C'est une prédatrice, après tout. J'ai aimé comment l'histoire nous la présente, on s'attache facilement à elle. Sa façon de se nourrir, son pouvoir, est original. En parallèle, on fait la rencontre de Samantha, l'humaine qu'elle possède à cause d'une sorte de malédiction. Là aussi, l'auteur a réussi avec une seule personnalité à créer deux personnages, ou du moins, deux caractères différents. Certes, Syldia reste elle-même même sous les traits d'une lycéenne, mais on remarque des différences, ce qui donne vraiment deux histoires distinctes.

Syldia et son boulot de garde du corps, et Sam qui tente de venir en aide à un certain Nathan. Bien que peu bavard, il fait partie de mes personnages préférés. Je n'en dirais pas plus sur lui, à part que tous les personnages sont attachants... ou horripilants. Dans tous les cas, aucun d'eux ne nous laissent indifférent. Le mystérieux et arrogant Desmond est parfois difficile à cerner, et c'est ce qui le rend intrigant.

En bref, l'histoire est bien rythmée, entre complots, action, combats (assez violents) et romance/drague. J'ai hâte de me plonger dans le tome suivant !

Lucille,
Chroniqueuse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire