lundi 29 octobre 2018

Le Coeur de Talris


LES MYSTÈRES DE KIOSHE : LE CŒUR DE TALRIS – 
BENJAMIN LUPU- NOTE : 4/5



Résultat de recherche d'images pour "LES MYSTÈRES DE KIOSHE : LE CŒUR DE TALRIS"Auto-Edition

Novella, Fantasy

ISBN : 9782956419327


"Simple village de toile aux portes de royaume nain d'Analkrabeth il y a 2000 ans, Kioshe est devenue la plus grande et la plus riche des cités où se croisent tous les peuples du monde connu.
Dans ce décor foisonnant et étrange, se joue le destin de Tirséa Mortevue, magicienne déchue et aveugle, de Ziûrn Caz'oreil, gobelin roublard de son état et Ivriane, jeune Première apprentie de l'université de la Maison des curiosités. "




Je tiens en tout premier à remercier l’auteur pour sa confiance. Je dois dire que cette lecture fut une agréable et surprenante découverte ! Et bravo à l'illustrateur qui a réalisé cette très belle couverture.

Tout d'abord, il faut dire que je suis de plus en plus fan des formats courts, qui me donnent l’impression de ‘lire’ une série (ça tombe bien, puisque je suis souvent déçue parce que nous propose la télévision en ce moment).

Dans ce premier épisode, nous partons à la rencontre d’un monde peuplé de créatures, tel que Ziûrn et Télistèdre, des gobelins, ou Tirséa, magicienne aveugle accompagnée de son familier. Ensemble (plus ou moins), ils vont devoir mener l’enquête pour retrouver une jeune servante, la soit disant coupable du meurtre de Ménakan Boraphis.


Le risque avec ce format, c’est de devoir zapper certaines informations pour se concentrer en priorité sur l’intrigue. Évidemment, comme dans une série, on comprend assez vite que l’on en apprendra davantage sur les personnages et l’univers au fur et à mesure des épisodes. Mais même avec peu de pages, il faut quand même réussir à capter l’intérêt du lecteur et lui faire apprécier les personnages… Ce qui fut largement le cas avec cette lecture.

Je me suis très vite attachée au duo Tirséa/Ziûrn, et aussi au familier. La magicienne étant aveugle, cette petite créature lui permet de ‘retrouver’ sa vue à travers son regard. Tous les trois sont accompagnés par la Première apprentie du recteur Ivriane. J’ai eu un peu plus de mal à m’attacher à son personnage, à sa personnalité un peu plus froide et distante, mais je suis sûre que les prochains épisodes me permettront de mieux la connaître. Par contre, j’ai beaucoup aimé les gobelins ! Chose assez surprenante, car d’habitude je ne suis pas trop fan de ces ‘bestioles’, mais ce fut tout l’inverse ici.

Sans spoiler l’histoire, l’auteur a su retenir mon attention au fil des pages. L’enquête, bien que rapide, est très prenante. On apprécie de se perdre dans les rues ou palais de ce monde, et j’ai hâte de suivre la prochaine aventure de Tirséa, un personnage qui change de ce que l’on a l’habitude de lire.

J’aurais juste ajouté quelques détails pour mieux décrire certaines créatures, mais comme je le disais, avec un tel nombre de pages, on ne peut pas tout avoir. Cela dit, j’ai apprécié la plus fluide et descriptive de l’auteur, qui a su m’embarquer dans son histoire.

Si vous recherchez une série mélangeant fantasy et enquête, oubliez la télé et lancez-vous dans l’aventure des Mystères du Kioshe !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire