samedi 19 mai 2018

Antique Bakery

ANTIQUE BAKERY - YOSHINAGA FUMI - STUDIO : NIPPON ANIMATION/SHIROGUMI


Titre original : Seiyō Kottō Yōgashiten ~Antique~ / 西洋骨董洋菓子店~アンティーク~

Image en ligne


Ma culture japanimée et manganisée (néologisme), est très restreinte, c'est pour cela que je peux mieux parler des films qui sont sortis que du reboot d'Olive et Tom par exemple. Pour dire, le nombre de manga que j'ai vu dans ma vie est restreint, à compter sur les doigts d'une main. Je pourrais vous parler de Pokemon, de Death Note, de Blue Dragon, de Bleach, de Fullmetal Alchimist (les deux versions), mais pour le reste, cela reste que du nominatif. Mais, j'en ai oublié un. Un manga de 12 épisodes à la télé, ou en 4 volumes en papier, qui n'ai jamais sortie en France (#vivelestreaming) et qui n'a même pas une page Wikipédia digne de ce nom. Je vais vous parler de "Antique Bakery"




Antique Bakery raconte l'histoire de Keiichiro Tachibana, venant d'une famille riche, et promis à un bel avenir en tant que cadre dans une grande entreprise, avant de tout plaquer pour ouvrir une boulangerie. Jusque là, rien de surprenant, mais il ne fait pas cela pour trouver une meilleure vie, ou pour relever un nouveau défi. Il a un but particulier : retrouver son kidnappeur qui n'a pas été retrouvé, car oui, il s'est fait kidnapper, et que cela l'a traumatisé, à tel point que tout produit sucré le fait vomir. Bien entendu, tout son personnel restera un bon moment dans le secret, tant il fera tout pour cacher ce mal-être. Autour de lui, un pâtissier très doué, Yusuke Ono, mais qui à un problème... sérieux : 





Et oui, ce manga s'inscrit dans le thème de la comédie, mais aussi  de celui connu de moi qu'il y a peu : le yaoi. Et donc, on verra dans cet histoire comment son "pouvoir" lui est venu, et les embarras que cela créera dans ce japon pudique. Ce duo sera complété enfin par Eiji Kanda, un boxer devant arrêter après un problème oculaire, et Chikage Kobayakawa, un ami d'enfance et protecteur de Keiichiro. Le tout dans un décor très "français", jusqu'à la carte et les noms des gâteaux, et le nom de la pâtisserie/salon de thé, qui s'appelle Antique.


Image en ligne


Si vous avez l'occasion de voir ce manga, regardez-le, tant cet animé est un cri du coeur du Japon pour nos mignardises sucrées, ainsi qu'une petite leçon sur l'homophobie (petite, mais non négligeable). Je n'en dirais pas plus. Si ce n'est qu'une adaptation sud-coréen a été faite, fidèle au manga. Et malgré le faite que le manga date déjà un peu (2008) et qu'il soit très court (12 épisodes de 20 minutes), je peux vous dire qu'il vous laissera sur votre faim, et vous donnera des envies de vous assoir à une table de ce salon de thé et à déguster une part de gâteau, même si, comme vous, vous seriez au régime.


Image en ligne 


Votre Chroniqueur :



1 commentaire:

  1. Un anime que je ne connaissais pas, ça change ! (en même temps j'évite généralement le Yaoi… ^^" simple question de goût personnel…)

    Par contre tu t'emmêles un peu dans les thermes ! Ne pas confondre un "manga" qui est la bande dessiné nipponne et l'"anime" qui est la production audiovisuelle ! ^^" j'explique tout ça là si ça t'intéresse -> http://inconnuday-otaku.e-monsite.com/pages/article-otaku/culture/le-dico-de-l-animation.html

    RépondreSupprimer