samedi 3 mars 2018

Inuyasha



INUYASHA - RUMIKO TAKAHASHI - NOTE : 4/5

Studio Sunrise

Shonen

Épisodes : 167, sans compter les films et la saison finale

Aujourd’hui on parle d’un des standards des animés japonais de la fin des années 90 : Inuyasha !

La petite histoire :

    L’animé Inuyasha est tiré du manga du même nom, écrit par Rumiko Takahashi d’Avril 1997 jusqu’en Février 2009, soit 56 tomes ! (Qui sont diffusés en France depuis 2002, mais que je n’ai encore jamais vu en boutique…) L’animé a commencé en octobre 2000 et c’est terminé en 2004, ponctué par ci par là de 4 films que l’on peut intégrer à l’histoire sans aucun soucis. Il y a tout de même 164 épisodes à cet animé, sans compter les films. En 2009, un nouvel animé de 24 épisodes : “Inuyasha : Dernier Acte” est sorti, clôturant ainsi la série pour de bon. (Ça fait tout de même 10 ans que la série s’est terminée).

Univers :

    L’univers est sans aucun doute la raison pour laquelle l’animé semble fidèle au manga (vue sa longueur, ça ne peut être que ça). Pour décrire le monde dans lequel vit Inuyasha, vous devez vous imaginer le Japon pendant l’ère Sengoku (pas celui de Dragon Ball, celui de l’histoire. Un des plus grands héros Japonais qui a laissé sa trace dans l’histoire pour avoir réussi à unifier le Japon). Ce japon est couvert de plaines, de forêts, de montagnes, bref, c’est très agréable à regarder… Mais ce n’est pas tout ! Dans ce monde, il existe toute sorte de ce que nous appelons chez nous les “démons”. Je ne vais pas m’étaler dessus (je ferais sans aucun doute un article pour vous expliquer tout ça), mais les Yokais, Oni et autres Anyo côtoient les humains avec plus ou moins de difficulté. Ce monde est parcouru de magie, d’arme démoniaque, de malédiction, d'artefact, mais aussi de Bonze et autres artistes religieux bénéfique, tel que les miko (prêtresse japonaise de la religion Shinto).


Personnages :

      Il y a dans cet animé 5 personnages vraiment principaux.
    Tout d’abord, le héros : Inuyasha. Né d’une humaine et d’un Yokai chien extrêmement puissant, c’est un Anyo courant frénétiquement après une pierre magique (je développerais plus tard) pour devenir un Yokai. Il est désespérément amoureux de Kikyo, un miko qui protège cette pierre. Il a un sale caractère, est très orgueilleux, mais s’attache facilement à ses amis, quitte à être jaloux. Une sorte de tsundere en démon ! Il apporte beaucoup d’importance à l’épée Tesaiga qu’il a reçu de son père et qui lui permet de rivaliser avec les plus grands, dont son grand frère.
    Kagome est une jeune fille normale des années 2000. Elle vit dans le temple que tient sa famille depuis des générations, mais un beau jour, elle tombe dans un puits et se retrouve par magie à l’air Sangoku. Elle a bon cœur et crois en l’amour, surtout avec Inuyasha. Elle serait la réincarnation de Kikyo, ce qui lui permettrait d’utiliser des pouvoirs très puissants. Elle à beaucoup d’influence sur Inuyasha et met un point d’honneur à aider ses amis.
    Miroku est un bonze (une sorte de prêtre bouddhiste) qui voyage à travers le monde pour aider les gens et accessoirement demander à toutes les filles mignonnes du japon si elles veulent porter son enfant. C’est un personnage très intéressant malgré son design assez mauvais. Il est très doué en combat, est sans aucun doute le personnage le plus intelligent de la bande et possède une malédiction qu’il a reçu de son père. Élevé par un prêtre qui le maltraitait, Miroku est né avec la Kazana : troue dans la main qui lui permet d’aspirer tout ce qu’il souhaite (façon trou noir). Mais celui-ci s'élargit petit à petit jusqu’au jour où il l’aspirera lui-aussi.
    Sango est une chasseuse de Yokai qui apparaît assez tardivement dans l’animé. Sa famille a été décimée et il ne reste plus qu’elle et son Yokai de compagnie : Kirara (une sorte de petit renard qui peut se transformer en panthère volante). Elle est d’abord très agressive avec Inuyasha, mais finira par devenir la confidente de Kagome. Elle se bat à l’aide de gadgets et de son boomerang géant : Hiraikotsu. Elle est toujours en première ligne et possède un courage et une robustesse étonnante. Elle est la seule à changer de tenue et à se mettre en kimono en dehors des combats. Malgré son amour pour sa famille, elle a un faible pour Miroku, même si elle lui en veut à chaque fois qu’il drague une nouvelle fille.
    Enfin, Kikyo est une prêtresse dont le rôle est de veiller sur la perle de shikon. Elle est extrêmement puissante, mais perd la vie (j’expliquerais tout ça). Jusqu’au jour où une sorcière décide de la ressusciter, bouleversant à nouveau la vie d’Inuyasha dont elle était amoureuse à l’époque. C’est une fille froide qui vit seule et préfère le calme. Elle créera un triangle amoureux qui torturera Inuyasha, tout en continuant son combat en solitaire.
    Il y a beaucoup d’autres personnages, comme Shipo, le petit Yokai renard qui accompagnent nos amis et dont les illusions sont la spécialité. Cette animé possède énormément de personnages dont il faudrait parler…

Scénario :

    Inuyasha et Kikyo étaient amoureux l’un de l’autre et prévoyaient d’utiliser la perle de Shikon pour transformer notre héro en humain. Mais Onigumo, le criminel qu’avait sauvé Kikyo les monta l’un contre l’autre, si bien qu’Inuyasha finit accroché à l’arbre du temps tandis que Kikyo mourrait. Notre héro fit un long sommeil de 50 ans jusqu’à ce que Kagome, la dite réincarnation de Kikyo arrivée là par hasard soit contrainte de le détacher de son arbre pour survivre à une attaque de Yokai. Après quelques évènements, Kagome brisa la perle de Shikon qui explosa et éparpilla ses fragments dans tout le pays. Mais ces fragments suffisent à réveiller les morts, à rendre des Yokai beaucoup plus puissant ou à créer divers miracle. Pour éviter que le chaos se répandent sur le Japon, elle décide de s’allier avec Inuyasha qu’elle peut maintenant maitriser grâce à un vieux sort : Osuwari (couché en japonais) ! Au cours de ce voyage, Inuyasha affrontera son grand frère et en profitera pour récupérer Tesaiga. Ils rencontreront ensuite Shippo, puis Miroku. Entre temps, tous découvrirent qu’une autre personne tentait de s’emparer des fragments : le Yokai Naraku. Celui-ci ne fait au début que quelques apparitions et laisse beaucoup de mystère sur son passage. Après un bon nombre de combat, le groupe rencontrera Sango qui finira par les rejoindre pour affronter Naraku, le responsable du massacre de sa famille. Et voici un bon début pour notre histoire !
    Le scénario en lui même est bien, malgré une période particulièrement pénible où Inuyasha ne parvient plus à se contrôler, rend triste Kagome qui décide de rentrer chez elle, avant d’aller la consoler. La boucle se répète un peu trop souvent, ce qui m’a découragé pendant un bon moment. A part cette partie de l’histoire, le scénario et les scènes sont variés et assez bien construits.

Graphisme :

    Chose étonnante, Inuyasha à été produit dans les années 2000, mais le début possède la qualité des années 1995. Le dessin est là, mais donne l’impression d’être vieilli, au point que les éditeurs décident de refaire certaines scènes en “neuf”. En dehors de ça, les combats sont bien construits et les designs des personnages sont intéressants (Miroku exclu). Même les Yokais sont inventés avec soin et l’esprit des personnages, même très occasionnel est assez fidèle.

Point noir :

    Que dire… Côté scénario, il y a un certain nombre de redondance. De plus, les multiples aventures de la bande peuvent devenir un peu longues, surtout quand les rebondissements s’enchainent encore et encore. La romance peut aussi être considérée par ceux qui attendent un shonen pur et dure comme un point faible. Enfin, sa longueur est sans aucun doute un frein à son succès, ce qui explique sans aucun doute le peu de tome encore achetable.

Conclusion :

    J’ai beaucoup aimé cette animé, même si j’avoue avoir parfois était découragé… Il utilise au mieux son univers et ses personnages, évitant au visionneur de rester sur sa faim. Je le conseille à tous les fans de Shonen qui supportent les shojo, il plaira sans doute si vous n’avez pas peur des nombreux épisodes.



Votre Chroniqueur :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire