mardi 27 février 2018

Fullmetal Alchemist


Fullmetal Alchemist : Photo



FULLMETAL ALCHEMIST- FUMIHIKO SORI - 

(NETFLIX)





Fullmetal Alchemist : Affiche
"Après avoir échoué dans leur tentative de ramener à la vie leur mère décédée, Edward et Alphonse Elric, deux frères alchimistes, se lancent dans la quête de la Pierre Philosophale."













L'avis d'Aurélien - 3/5

J'avais des doutes, de sérieux doutes, quand j'ai entendu parlé d'un live action sur Fullmetal Alchemist, mon autre manga préféré après Death Note. Et, surprise, Netflix est le commanditaire de ce film. Comme l'adaptation de Death Note était raté de bout en bout (allez voir ma chronique dessus), c'est avec appréhension que j'ai regardé cette autre adaptation, d'autant plus que la bande annonce promettait du lourd. Et au final, le résultat est...mitigé. 

Mais avant cela, une question : comment réussir à faire un film de 2h15 sur un animé d'origine de 64 épisode de 20 minutes, soit de tête, 21h et des poussières ? Eh bien la réponse est : impossible. Impossible de respecter le scénario, impossible de terminer l'animé comme il devrait se terminer (une scène post-crédit laisse penser d'une suite), impossible d'introduire tous les personnages importants, et impossible de plaire au fan des deux frères Elric. Pourtant, Netflix a eu la bonne idée de laisser un réalisateur et des acteurs issus du pays de soleil levant, et la pilule passe mieux. L'acting respecte l'animé, le sublime même parfois, l'animation est bien faite (à part quelques scènes grossières mais qui passe vite), et le scénario, bien que irrespectueux, tient la route. Juste dire que la scène où Edward se fait gentiment démembrée est faite avec les acteurs adultes, et non enfant, pour rendre cela serte moins crédible, mais plus acceptable, chacun sera juge... 

Et donc, comme tout va très vite, les mêmes erreurs apparaissent que pour un certain film animé aussi bafoué, Saint Saiya, où il n'est pas possible de s'attacher aux personnes (au revoir Hugues, on t'aimait bien, mais on a pas que cela à faire), tous les péripéties et les interrogations de l'animé sont jetées pêle-mêle dans le film, et comme dans "Tintin et le secret de la Licorne", on change de méchant. Bref, pour les fans de la première heure, cela vaudrait le 1/5 que j'ai mis (généreusement) à Death Note. Néanmoins, tout le reste sauve le film, et l'ambiance de l'animé est respecté à 99%. Même le décors extérieur, tourné en Italie si le générique de fin est correct, est magnifique. Une dernière chose encore, une bonne surprise. Je m'attendais à de la VOST (Version Original Sous-Titré), et il y a bien des voix françaises, les même que celle de l'animé, ce qui change absolument tout. 

Bref, le film est pénalisé par ses contraintes, mais l'univers FMA est respecté à la lettre (à part l'histoire) et c'est tout ce que je demandais après ce Death Note. Si vous êtes abonné à Netflix, que vous soyez connaisseur ou pas, je vous laisse regarder et être juge, tant ce film peut être tout et rien à la fois. Pour ma part, cela me redonne l'envie de regarder Fullmetal Alchemist, Brotherhood s'il vous plait...


L'avis de Bluedow - 3,5/5

Attention, il est préférable d'avoir vu le film pour découvrir cette seconde chronique


Ne connaissant pas Fullmetal Alchemist (je n'ai ni lu le manga, ni vu l'animé), la seule chose m'ayant poussé à le regarder est que le film est un live action (comme death note, que j'ai bien aimé). Je ne vais pas parler du fait que le film est un film Netflix, ni que faire un film de 2h15 sur un animé qui est long (6 tomes, une soixantaine d'épisodes durant environ 20 minutes) est impossible, et rentrer tout de suite dans le vif du sujet.


Toutd'abord, les acteurs jouent bien dans l'ensemble, les costumes sont bien réalisés, les effets spéciaux sont pas mal, le seul hic, c'est que tout va trop vite et qu'il y a beaucoup trop de méchants. Je m'explique :


Le film en général est trop rapide

Le film commence tranquillement : maman meurt, on tente de la ressusciter, cela ne marche pas, plongeons dans le futur. Ed croit trouver la pierre philosophale... Le problème commence au moment ou Ed et Al (etWinry) vont voir l'alchimiste Tucker.

À partir de ce moment là, tout va trop vite... Tucker va en prison, on trouve le docteur Marcoh, il meurt, on cherche le labo, on trouve le mauvais labo, Hugues trouve le vrai mais meurt, les homonculus essayent de dérober les pierres philisophales, il y a une multiples de combats, tout se finit bien, fin du film.

Le problème n'est pas vraiment que c'est rapide, le problème est que les rebondissements s'enchainent trop vite donc on a une sensation de rapidité. En plus des scènes de combats, des changements de lieux et surtout :

Trop de méchants !


Dans le film, quand on arrive chez Tucker, on à déjà vu les homonculus. Ce qui nous fait un  groupe de méchants. D'accord.

On arrive chez Tucker, il met en tête à Al qu'il n'est pas réel... Ensuite, retour des homonculus. Puis Hugues meurt à cause de Mustang. Donc trois méchants. Sauf que on apprend que c'est Envy qui tue Hugues. Ensuite on voit que Bradley utilise les pierres, donc je déduis qu'il est méchant.

Bref, 4 méchants, en fait 3, trop de rebondissements en un court lapse de temps, et notre tête que le film nous retourne dans tous les sens quand on apprend que Mustang tue Hugues et que Mustang était en fait Envy déguisé, et Bradley devient méchant, Truck qui avait l'air gentil est aussi méchant mérite pour moi un 3,5/5.

3 commentaires:

  1. J'ai pas encore vu l'animé, mais j'ai commencé le manga... Vu tous les détails et les histoires annexes, ils doivent retirer au moins 70% du scénario pour réussir à rester dans le time ! ^^" Les critiques sont plutôt mauvaise sur ce film, comme toutes celles des films live d'animés sortit il y a 10 ans (à l'exception des live de Rurouni Kenshin) du coup j'hésite vraiment à prendre du temps pour le regarder...

    RépondreSupprimer
  2. En faite, ils ont allé jusqu'à, je vais dire, 60% du manga (en terme de l'histoire), mais ils n'ont enlevé que peu du scénario, le reste est soit là, soit modifié à l'extrême. Tout le reste qui a dû passer à la trappe sont les moments de pause pour nous habituer aux personnages, ce qui fait qu'on a pas le temps vraiment de s'attacher à eux...
    il est très bien réalisé, mais pour un fan inconditionnel, ce film est comparable à une transmutation humaine...
    Je te conseille d'aller voir quand même, au moins une fois, mais si vraiment tu n'as pas le temps, ce n'est pas un drame ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bête... Qu'elle intérêt de faire mourir des perso si tous le monde s'en branle ?
      Je pense pas que j'aurais le temps de toute façon... Il y a déjà tellement de chose que j'aimerais regarder....

      Supprimer