dimanche 4 février 2018

Countrouble

COUNTROUBLE - AKINARI NAO - NOTE : 4/5



Résultat de recherche d'images pour "Countrouble manga"Editions Pika

Shonen

Prix : 6€95

Aujourd’hui on parle d’un manga à mi chemin entre le shojo et le WTF.
Countrouble est créé en 2010 par le jeune mangaka Akinari Nao, suite à une courte publication dans un magasine. L’auteur qui s’était jusque là concentré sur des productions tournés vers les shonens se retrouva du genre au lendemain à créer une comédie romantique, dessinant ainsi un mixe des deux.









Personnages :

                Nous pouvons discerner plusieurs personnages aux « usages » bien défini. Le personnage principal est Kota, un garçon de seconde assez timide, sans embrouille et assez banale qui est secrètement amoureux d’Akino, une fille froide et distante qui est première de sa classe. Viens ensuite Sasara, une ange qui intervient sur terre afin de sauver le japon du manque de natalité. Pour cela, elle a pour objectif de permettre à Kota de trouver l’amour en la personne d’Akino. Viens ensuite deux autres personnages secondaires : Meiko et Masato. Meiko est l’amie d’enfance de Kota. Elle est amoureuse de lui depuis des années, mais est bien trop timide pour lui avouer. En règle générale, elle est plutôt enjoué et motive tout le monde par sa bonne humeur. Au contraire, Masato, le meilleur ami de Kota est toujours de mauvaise humeur. Il fait peur à la plupart des professeurs, mais il a un fond très protecteur, d’excellentes notes et une culture remarquable.


Scénario :

                Kota vit une vie de lycéen normal jusqu’à ce qu’un beau jour, Sasara débarque chez lui. Elle lui explique la situation et soumet Kota à sa magie du compteur de 10. Il subit la malédiction suivante : à chaque fois que son cœur battra très fort, le compteur décroitra. Et quand il atteindra 0, tout le monde entendra ce qu’il pense. Kota n’a plus le choix, il devra à un moment où un autre avouer ses sentiments à Akino. Pour cela, il prend son courage  à deux mains et créait des liens plus ou moins solide avec la superbe lycéenne. Mais les choses sont plus compliquées que prévu, le jeune homme fait des gaffes et se retrouve bien souvent au point de départ. Son amie d’enfance est de son côté et fera tout pour l’aider, à moins que ce soit pour elle qu’elle le fasse… la magie bien souvent loufoque de Sasara conduira Kota dans une quête de l’amour fraiche et amusante qui optimisera au maximum les personnages.

Graphisme :

                C’est un des grands points forts de ce manga. Les graphismes sont particulièrement soignés, notamment grâce au premier jet ayant donné lieu à la série en elle-même. Les personnages sont vraiment bien construits graphiquement et particulièrement mis en valeur. Akinari Nao maîtrise particulièrement bien un grand nombre de technique permettant de subjuguer un bon nombre de scène. Bien que la présence de fond et de paysage soit vraiment faible, tout est compensé par la prestation des personnages et par la superbe retranscription de l’ambiance des scènes. Enfin, les couvertures et autres pages spéciales sont bien réussies bien que pas particulièrement originales. On évite tout de même les ratés monumentaux que certains auteurs finissent par publier à cause du manque de temps. 

Petit plus :

                Un point particulièrement important et intéressant est la qualité des pages bonus à la fin du manga. Akinari Nao fait un effort de discussion avec le lecteur et raconte un peu sa vie, brisant l’écart auteur-lecteur présent dans beaucoup d’ouvrage. Il n’hésite pas à parler de sa vie éditorial et présente même beaucoup de détails qui sont généralement occulté.

Point noirs :

                Si on voit un point noir particulier, c’est le scénario qui n’est pas exceptionnel. On aurait put attendre un retour vers l’aventure plus shonen ou des complications vers une romance de multiple dimension tel un shojo plus classique.

Conclusion :

                J’ai vraiment aimé ce manga. Le nombre de tome n’est pas excessif (7 tomes en tout), l’écriture est drôle et agréable, le scénario logique dans son illogisme, les personnages bien construit et les scènes bien retranscrite. Sans faire partie des géants parmi les shojo, ce manga possède un large public cible et plaira à un grand nombre de lecteur de touts âges et horizon.


Votre Chroniqueur :




3 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment sympa ce manga. je ne connaissais pas du tout. je note donc le titre pour l'acheter si j'en ai l'occasion. Merci de la découverte en tout cas :)


    pour le chat qui a tout vu comme tu l'a dit le duo est original, surprenant et donne du peps à l'enquête qui aurait du être assez banale...
    En tout cas c'est un roman que je te conseille de découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! J'essaierais de le demander dans une grande médiathèque pour voir s'ils l'ont ^^

      Supprimer
    2. Tu devrais pas avoir de problème, il est dans la majorité des boutiques spécialisés et dans certains supermarché ! ^^ Your Welcom !

      Supprimer