lundi 19 février 2018

Blade Runner 2049

Blade Runner 2049 : Photo Ryan Gosling


BLADE RUNNER 2049 - DENIS VILLENEUVE - NOTE : 3/5




Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Blade Runner 2049"En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies... "






Je ne sais pas si c'est le fait que je ne connaisse pas le Blade Runner de 1982 avec Harisson Ford en tête d'affiche qui m'a fait descendre cette note à une moyenne, certes acceptable, mais qui n'en fait pas un grand film. 

Il faut dire que le film est très long, près de 3h, avec beaucoup de scènes posées et calmes. J'ai trouvé le scénario assez plat, le personnage principal joué par Ryan Gosling n'est pas attachant. Et même si le fond est assez bien tissé, la vision du futur bien vue, pareil pour la mécanique de ce nouveau monde, etc, je n'ai pas vraiment réussi à m'accrocher au film. Je pense que cela est dû à des renvois systématiques au film que je n'ai pas vu, d'où le fait d'imaginer des scènes après la scène, d'imaginer un passé pour renouer au présent du film.

Forte heureusement, Harrison Ford fait son Harrison Ford, et arrive toujours à jouer à la perfection malgré les années, avec son humour, et me donnerait presque envie de le revoir dans son rôle principal de Blade Runner. Pour le reste, Ryan Gosling joue trop bien le rôle de la personne sans personnalité, ou se recréant une personnalité, qui est bien sûr bien joué dans le texte, mais crée ce désintérêt pour le personnage, malgré sa fin... je ne dirais pas plus. Juste préciser que pour 3h de film, j'aurais bien voulu une fin plus heureuse, malgré le fait que c'est ce qu'on a l'habitude de nous servir dans les films en général (happy end). Le méchant n'est pas méchant, et doit donner ce rôle à sa servante aussi créer de toute pièce, qui pour le coup, joue bien les sadiques.

Pour finir, je vais conclure en disant que c'est un film à voir au moins une fois, sans doute après avoir vu le volet précédent, mais même dans cette ignorance, on passe un bon moment, un long moment certes, mais un bon moment. 



Votre Chroniqueur :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire