-->

samedi 1 avril 2017

L’Épée de Vérité - Tome 2 : La Pierre des Larmes




L’ÉPÉE DE VÉRITÉ T.2 : LA PIERRE DES LARMES – TERRY GOODKIND – 
NOTE : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "la pierre des larmes milady"
Éditions Milady

Fantasy

ISBN : 9782811211196

Prix : 13€90

"La victoire de Richard, Zedd et Kahlan sur le tyran Darken Rahl a déchiré le voile qui sépare le monde des vivants et le royaume des morts. Le terrible Gardien sera bientôt en mesure de le traverser. Ses serviteurs rôdent déjà et nul ne peut leur échapper. Pour Zedd le sorcier,l’unique espoir réside en une certaine pierre, la petite fille qui la porte… et le Sourcier de Vérité.
Mais Richard est face à son destin. S’il n’apprend pas la magie, il mourra. Les Sœurs de la Lumière ne la lui enseigneront qu’à condition qu’il se soumette. Or pour rien au monde Richard ne veut redevenir esclave. Rien au monde, sauf Kahlan : pour sauver Richard et son peuple, elle devra tout sacrifier et déclencher une guerre qui emportera tous ceux qu’elle aime.
Malheur à celui qui néglige la Deuxième Leçon du sorcier…"



J’ai mis plus d’un an à terminer ce livre, à cause des services presse et aussi de sa longueur ! Pas moins de mille deux cents pages en version poche… Pourtant, passée les premiers chapitres qui m’ont pris facilement douze mois, j’ai achevé ma lecture en deux semaines. Qu’est-ce qui m’a tant motivé ? Je vous le dit ci-dessous !

Nous retrouvons Richard, Kalhan et Zedd après le combat contre Darken Rahl, envoyé dans le royaume des morts par le jeune Sourcier. Tout semble s’améliorer du moins, en apparence. En réalité, Richard a déchiré le voile, ce qui permet au Gardien d’achever ses plans pour intervenir dans le monde des vivants. Sans oublier la magie de Richard, plus puissante que jamais et bien décidée à le tuer s’il n’accepte pas l’aide des Sœurs de la Lumière… Mais alors que les agents du Gardien sont de plus en plus nombreux, à qui peut-il se fier sans prendre de risques ? Même Kalhan, dont il est fou amoureux, semble l’avoir trompé. Une nouvelle aventure pour notre jeune sorcier qui ne sera pas sans peine !


J’admets que les cents premières pages m’ont paru très longues. Je ne suis pas une grande lectrice de fantasy du coup, lorsque je fais une pause et que je reprends la lecture d’un livre de ce genre, le « démarrage » est assez dur. Il y a aussi pas mal de longueurs et notamment au début, avec les personnages de Chase, Rachel et Zedd. Mais cet auteur me l’a démontré plus d’une fois : même les passages les plus insignifiants ont leur importance. Et c’est justement quand j’ai remarqué à quel point chaque événement complétait le « puzzle » de d’intrigue, que j’ai dévoré ce livre.

L’auteur a su maintenir un suspense grandissant tout au long de l’histoire : Kalhan et Richard doivent à tout prix sauver le monde du fléau que représente le Gardien, tout en essayant de préserver leur amour des terribles décisions. Surtout lorsque Richard accepte le pire ; redevenir esclave et s’éloigner de celle qui l’aime. Entre temps, nous découvrons ce nouveau peuple, les Sœurs de la Lumière, et leur fanatisme. Si j’ai détesté de base Sœur Verna, comme Richard, je me suis surprise, encore comme lui, à l’apprécier ensuite ! Beaucoup de personnages se rencontrent, se combattent ou s’aiment et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce roman. J’aime lorsque plusieurs intrigues secondaires s’ajoutent à la première, c’est à la fois complexe et très prenant ! La Magie Additive et Soustractive m’a bien intéressé, surtout lorsqu’on suit Richard dans son apprentissage pour la maîtriser.

Autre point positif : l’auteur arrive à nous faire apprécier ses personnages très rapidement. Même si certains ne sont présents que pendant quelques pages avant de mourir, je me suis étonnée à regretter leur mort en si peu de temps. Terry Goodkind transmet à merveille les émotions de ses personnages et plus d’une fois, j’ai ragé (en bien) devant leur naïveté lorsque je devinais ce qui allait se passer ! Tout comme eux, nous rassemblons les preuves pour dénicher qui sont les traitres ; c’est en quelque sorte autant un livre de fantasy que d’enquête, si je peux dire ! L’intrigue se déroule sur plusieurs années du coup, il faut bien retenir le nom des personnages et leurs agissements pour parvenir ensuite à comprendre, en même temps que Richard, qui a trompé qui.

La description des combats est prenante, tout autant que celle des batailles. Celle contre l’Ordre Impérial, bien qu’un peu prévisible, était super ! Par contre, beaucoup de viols dans ce second tome… Et de violence mais à choisir, je préfère du sang au massacre de centaines de femmes.
Là seule chose que j’ai trouvé longue aussi, c’est le voyage de Richard et Sœur Verna jusqu’au Palais des Prophètes. À l’inverse, leur séjour dans ce palais fut bien rapide contrairement à ce que j’aurais pensé… C’est ce qui a fait baisser ma note car plus de 600 pages pour un voyage, c’est pas mal, non ?!

Je suppose aussi que la personnalité de Richard ou de Kalhan pourrait surprendre plus d’un lecteur : en effet, ils sont parfois puérils ou égoïstes, mais je trouve au contraire que ça les rend plus réalistes. Ils ne font pas toujours preuve de bravoure et c’est ce qui change ! J’apprécie beaucoup ce genre de personnages, qui se plaignent ou font les mauvais choix.


En somme, ce tome est bien meilleur que le premier. Les complots sont nombreux, tout comme les guerres, et nos personnages sont livrés à eux-mêmes plus que jamais ! En avant pour le tome 3.


Votre Chroniqueuse : 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire