-->

mercredi 11 janvier 2017

Luuna

LUUNA, Tome 1 : LA NUIT DES TOTEMS – CRISSE & KERAMIDAS – NOTE : 4/5


Éditions Soleil

Bande Dessinée, Fantastique, Magie

ISBN : 9782302002654

Prix : 4€99 (promotion)

"Dans les légendes indiennes, la tribu mythique des Paumanoks était le lien entre le monde des dieux, celui de la nature et le monde des hommes. Luuna, la fille du grand Sachem des Paumanoks est victime de la malédiction d’Unkui, le génie maléfique de la nuit. Il l’a affligée de deux totems. L’un bon, et l’autre non, car les nuits de pleine lune, Luuna fera le mal… Seuls les sorciers des grandes tribus du Sud, par-delà les déserts, pourront la guérir de ce sort. Suivez la route de Luuna, et découvrez la magie des mythologies indiennes. "



J’ai lu cette bande-dessinée étant adolescente et, en rangeant ma bibliothèque ce matin, j’ai constatée que je ne me souvenais plus vraiment de l’histoire ! Je vais donc la chroniquer comme si c’était ma première lecture.

En tout premier, pour ceux qui aiment la magie indienne, associée donc aux totems et dieux de la nature, cette BD répondra à vos attentes.


La belle Luuna, jeune Paumanok et fille du chef de la tribu, attend avec impatience sa nuit d’initiation. Hélas, cela tombe pile en même temps que la nuit d’Unkui ! Terrible soirée dédiée au plus sombre des esprits. Malgré les avertissements de ses amis les génies des bois, des petites boules de poils rousses particulièrement turbulentes, Luuna décide de se perdre en plein forêt pour trouver le cœur des bois et être choisie par son totem. Malheureusement, avant qu’un dieu de lumière ne puisse la mettre à l’abri du terrible Unkui, celui-ci, libéré le temps de cette nuit, veut Luuna. La jeune femme est alors partagée entre ombre et lumière, sous la forme de deux totems loups blanc et noir…

J’ai beaucoup apprécié, pour commencer, les dessins de cette BD. Très colorés, surtout en ce qui concerne le cœur de la forêt ! Et aimant les loups, ce fut pour une belle surprise de découvrir que l’esprit de Luuna serait représenté par deux loups, symbole de la noirceur et de la lumière qui l’habite, désormais. Autre détail, la nature sauvage et tellement plus belle lorsque les indiens étaient encore libres est vraiment bien illustrée. De beaux décors !

Pour ce qui est de l’histoire, j’aime beaucoup lorsqu’un personnage se retrouve contraint de lutter contre une part de lui-même. Luuna entend les pensées de ces deux totems, qui la suivent comme son ombre, et se contredisent la plupart du temps. Alors que le loup blanc lui conseille la sagesse, le loup noir la pousse à passer l’action. Elle est donc partagée entre diverses pensées contradictoires, ce qui ne lui facilite pas la tâche.

Beaucoup de personnages sont des animaux avec qui la Paumanok peut communiquer : encore un point positif, car cela aurait été dommage dans un univers plongé dans les mythes indiens, qu’ils soient absents. J’ai d’ailleurs trouvé très triste la perte de l’un deux ! Les génies des bois apportent la touche d’humour à cette histoire, ce qui m’a tiré plus d’une fois un sourire. Leurs répliques très sarcastiques tombent toujours au bon moment, même pour les scènes les plus sombres.


Je conseille cette BD plutôt aux adolescents et adultes, sachant que pour les plus petits, elle pourrait être un peu trop violente. Hélas, comme toujours, 48 pages de bulles, c’est trop court et il faut donc enchaîner sur le tome 2 pour découvrir la suite. Même si c’est un coût de suivre des tomes en bande-dessinée, cette histoire fait partie de celles que j’ai vraiment envie de suivre !


Votre Chroniqueuse : 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire