-->

mardi 17 janvier 2017

Ki & Hi

KI & HI, TOME 1 : DEUX FRÈRES - KEVIN TRAN & FANNY ANTIGNY - NOTE : 3,5/5



Editions Michel Lafon

Manga, Humour

ISBN : 978-2-7499-2954-5

Prix : 9€95

"Ki et Hi sont deux frères complètement barrés qui font les quatre cents coups dans le plus petit village d'un royaume en forme de panda. Le premier est grand, gros et adore martyriser le second, petit, maigrichon, mais prêt à tout pour se venger de la manière la plus sournoise possible ! Qu'il s'agisse de dévaliser un restaurant de sushis à volonté, de s'affronter lors d'un intense match de basket ou au contraire de s'allier pour protéger le village, ce manga retrace, au travers de multiples histoires courtes, toutes les nuances qui existent dans une relation entre frères. "



2016 vient de tourner sa page, et qui dit nouvelle année dit nouvelles découvertes. Dans le gratin du Youtube francophone, on entend de plus en plus parler de vidéastes qui sortent leurs propres livres, bande dessinées, jeux, etc. D’abord réticent envers ce qu’il me semblait être qu’une opération commerciale de type « fan-service », je me suis intéressé au travail de Kevin Tran, alias Le Rire Jaune, et son premier manga : Ki et Hi. Par chance, le Père Noël a jugé de ma sagesse et a entendu mes vœux.Et c’est donc sous le sapin que j’ai pu me plonger dans le fabuleux Royaume Des Couleurs.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il me paraît important de vous préciser le contexte dans lequel ce récit est né. Kevin Tran et son frère Henry créent en 2012 leur chaîne Youtube humoristique « Le Rire Jaune » qui compte à ce jour plus de 3 millions d’abonnés. En 2016, il réalise son rêve d’enfant en scénarisant son premier manga, et en collaborant avec la talentueuse dessinatrice, Fanny Antigny.
Sur la première de couverture déjà, les fidèles seront heureux de retrouver le design habituel de la chaîne. Pour les bleus, on découvre une devanture d’un jaune pétant qui annonce tout de suite la couleur (sans mauvais jeu de mots), et qui nous donne très envie de nous immerger dans un univers que l’on devine déjà très drôle.


A l’intérieur, on s’étonnera d’un contenu très riche : l’histoire principale en trois chapitres, dont les premières planches sont en couleurs (on reviendra plus tard sur l’aspect graphique), une histoire dont vous êtes le héros, une histoire cachée (pas si facile à trouver), deux histoires a parte (dont l’une sans dialogues) et finalement une histoire secondaire divisée en trois chapitres (le dernier chapitre étant un chapitre bonus dessiné par Kevin Tran lui-même). On n’oubliera pas non plus le contenu supplémentaire à la fin du livre : encore un bonus ?!

Personnellement, je trouve que cette longue liste est gage d’un réel investissement de la part de l’auteur. On ressent vraiment cette volonté de vouloir faire les choses bien, et d’offrir au lecteur de quoi apprécier ce premier tome. Par exemple, on appréciera l’initiative au début du livre d’expliquer aux « débutants » comment se lit un manga. Un geste simple, mais bien pensé !

Concernant l’aventure de Ki et Hi en elle-même, on les retrouve à travers différentes petites histoires qui sont plus farfelues les unes que les autres. L’auteur a pris de grandes libertés pour construire un univers qui n’a parfois ni queue ni tête, mais toujours chargé d’humour. On ressent bien évidemment l’influence de légendes ancestrales de l’Extrême-Orient, mais aussi de mouvances plus récentes telles que Divergente, dans la séparation du royaume en « factions ». On remarquera aussi, pour les plus avertis, un parallélisme entre le personnage principal et l’expérience personnelle de l’auteur.

Au niveau des dessins cette fois, on peut dire que Kevin Tran a trouvé sa perle rare en rencontrant Fanny. Les graphismes sont complets, avec beaucoup de détails en arrière-plan auxquels on prête d’autant plus attention à la deuxième lecture. Quoi qu’un peu étonné initialement par des traits légers, plutôt à destination d’un jeune publique (j’ai parfois eu l’impression de retrouver certains caractères de Wakfu), on se laisse très facilement porter par cet univers richissime. L’encrage est plutôt bien réalisé, ce qui nous offre des planches claires et compréhensibles.

Au final, Ki & Hi est un manga très plaisant, plein d’humour et qui vous réconfortera dans vos petits coups de blues. Un très bon livre pour s’initier au genre, sans s’arracher les cheveux. Le contenu riche et interactif permettra au lecteur de s’affranchir d’un scénario un peu léger, surtout si l’on n’est pas un habitué de la chaîne Youtube, auquel cas les références peuvent être incomprises. Attention cependant au deuxième tome : on espère qu’il sera à la hauteur du premier !


Votre Chroniqueur :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire