-->

lundi 27 juin 2016

Chasseuse de Vampires : le Sang des Anges

CHASSEUSE DE VAMPIRES, TOME 1 : LE SANG DES ANGES - NALINI SINGH
- NOTE : 2,5/5

Bit-Lit

Éditions J'ai Lu

ISBN ; 9782290022528

Prix : 8€90

"Je suis Elena Deveraux et j'ai beau être la meilleure chasseuse de vampires du moment, je ne suis pas sûre d'être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphael, Archange à la beauté redoutable, je n'ai aucun droit à l'erreur... même si c'est mission impossible. Cette fois, ce n'est pas un simple vampire rebelle que j'ai à chasser. C'est un Archange déchu. Quand les Archanges jouent, les mortels cassent."


Adorant les anges, il me tardait de découvrir cette histoire ! Mais la découverte fut moins intéressante que prévue.

Elena est une chasseuse de vampire au passé trouble. La jeune femme fuit des souvenirs violents en consacrant sa vie à son travail, jusqu'à ce qu'on lui confie une mission pour le moins étrange, et périlleuse. Cette fois-ci, elle ne doit pas traquer un vampire, mais un Archange... rien que ça ! L'Archange Uram a succombé à l'appel du pouvoir, et surtout du sang. Les neufs autres Archanges n'ont donc qu'une solution pour cesser le carnage : Elena, qui a un odorat surdéveloppé, doit le retrouver. Et Raphael, celui qui a engagé la chasseuse, se chargera de le détruire par la suite.

Avec un tel résumé, une histoire aussi prometteuse, difficile de ne pas se laisser tenter ! Hélas une fois de plus, la bit-lit a tendance à tomber rapidement dans la facilité.

Tout d'abord, l'univers. Les Archanges dirigent la planète, se partagent les continents, nous surveillent et nous punissent à l'occasion. Comment en est-on arrivé là, bon sang ? Autre particularité, ces êtres ailés sont les Créateurs des vampires. Idée originale, cependant l'auteure nous donne peu d'explications ! Il faut attendre plus de la moitié du livre pour découvrir quelques détails précisant leur hiérarchie, leur principe de vie et de transformation... C'est assez frustrant d'être parachuté dans un monde sans comprendre son fonctionnement. J'ai eu l'impression d'être complètement à part de l'histoire, en simple spectatrice qui tente de saisir l'univers que l'auteure a créée. Pourquoi un tel résultat ? Eh bien parce que l'histoire se concentre beaucoup sur les hormones de nos deux personnages principaux.


Elena est bien évidemment forte, indépendant et orgueilleuse. Et canon ; bref, le modèle type de femme dans la bit-lit. Sa personnalité manque bien trop d'humour en revanche, tout l'exècre, l'indiffère, elle ne tolère que peu de choses. Une attitude qui pousse le lecteur à s'en désintéresser, lui aussi. Le pire reste sans doute ses revirements d'humeur, lorsque madame se laisse tenter par l'Archange. Elle flirte avec Raphael, le repousse, re-flirte, re-repousse... et ça tout le long du livre !

Raphael est lui aussi magnifique, parfait, puissant et même dangereux. Minimum requis pour capter l'attention d'une chasseuse. C'est aussi un être possessif, et bien sûr, il veut "baiser" Elena (oui les Anges ne sont pas très romantiques ici) sans qu'elle aille voir ailleurs. Leur "romance" a gâché entièrement ce livre. Après tout, il me tardait de voir Elena en train de chasser, en pleine action à la poursuite d'Uram ! Hélas, à part contempler toutes ces créatures en manque de sexe qui trouvent Elena plus qu'appétissante, je n'ai pas lu grand chose d'autre.

Pourtant, il y en avait des choses à dire ! Le passé d'Elena m'intrigue beaucoup, tout comme ces pouvoirs étranges ! Certains me diront : "Dans le tome 2, c'est expliqué!". Certes, mais si je dois lire un livre de 500 pages à chaque fois pour espérer une maigre info sur la vie d'Elena... mon porte-monnaie va encore moins apprécier.

Autre point négatif, l'auteure répète trop "putain" dans ces paragraphes. Une fois, deux fois, trois... à force, on ne voit que ça. Les anges m'ont aussi déçu, ils ne se discernent pas des humains, finalement, ou des vampires.

Je tenterai le tome 2 que si on me le prête, en fin de compte. Aucune envie de me l'acheter. Ce livre s'adresse aux mordus de romance paranormale, où le sexe est l'intérêt global de l'histoire. Pour ceux qui voudraient en apprendre plus sur Uram, peine perdue, vous serez déçus.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire