-->

samedi 7 mai 2016

KELEANA : La reine sans couronne



KELEANA TOME 2 : LA REINE SANS COURONNE - SARAH J. MAAS - NOTE : 3,5/5

Éditions La Martinière J.Fiction

Fantasy, Romance

« Pour échapper au bagne, Keleana, l’assassineuse, est devenue le champion du tortionnaire de son peuple, le roi d’Adarlan. Pour conserver sa liberté, elle doit maintenant éliminer un à un les ennemis du royaume. Répugnant à trahir ses idéaux en accomplissant cette tâche, Keleana doit user de stratagèmes de plus en plus complexes. Quitte à perdre la confiance de ceux qu’elle aime, et ses seuls vrais alliés au sein d’une société gangrénée par la méfiance, la trahison et la peur. »

Comment ai-je découvert ce livre ? Par le biais de mon petit ami, à qui j’ai piqué le livre pendant quelques heures d’ennui mortel… Et quelle surprise ! Même si je n’ai pas lu le premier tome, l’histoire est facile à reprendre, à tel point que je l’ai lu en deux jours !

J’ai donc rencontré Keleana, le champion d’un roi au royaume sans magie gouverné d’une main de fer. La jeune femme, une assassineuse, exécute donc les ordres depuis qu’un tournoi lui a offert la possibilité d’abandonner l’esclavage pour servir la royauté. Douée, intelligente et tueuse implacable, Keleana cache pourtant quelques secrets. Elle tente peu à peu de retrouver ses origines, celle de la magie ainsi que de maîtriser cette colère enfouie au fond d’elle-même. Mais lorsqu’une mission particulière lui ait confiée, les multiples complots qui l’entourent vont vite semer le trouble dans sa vision des choses. Ses amis méritent-ils sa confiance ? Et ses sentiments l’aveugleraient-ils ?


Pour commencer, malgré que ce livre soit adressé à la jeunesse, j’ai beaucoup aimé la violence de certains passages ! L’assassineuse porte bien son nom et on a pitié des cibles qu’elle doit abattre ! Sa maturité, sa dextérité et même son arrogance donne une touche d’originalité à cette histoire. Cette fois-ci, l’héroïne est sanguinaire, n’a besoin de personne pour se protéger et entend ne jamais se laisser influencer. Hélas, son ancien amour pour le prince Dorian et sa passion pour le capitaine de la garde, Chaol, ne vont pas lui faciliter la tâche. 

L’auteure a vraiment développé un univers riche en mystère et politique, dont la noirceur nous séduit à coup sûr : corruption, marchandage, prostitution, esclavage, monstres de cauchemar, etc.… Sa plume est fluide, à la hauteur de son livre. Les dialogues sont vraiment travaillés, avec un langage à la limite du soutenu parfois. Bref, les pages défilent à toute vitesse !

Keleana est une créature inédite qui cache bien son passé et c’est toujours avec une envie grandissante qu’il nous tarde de découvrir toute l’ampleur de son destin ! Son entourage est vraiment attachant, chaque personnage à son importance et son impact sur l’histoire, et c’est avec beaucoup de tristesse que l’on perd l’un d’entre eux… L’action est bien présente, les émotions également. J’ai juste tiqué sur le triangle amoureux qui alourdit un peu le milieu du livre, même si c’est un régal de voir ses hommes baver devant la belle en tenue de soirée !

Magie, combat : le mélange est un vrai petit bijou et je le recommande à tous ceux qui aiment la fantasy ! Autre petit point positif : j’ai beaucoup aimé Morton ! Son humour sarcastique fait enrager plus d’une fois Keleana et ce pour notre plus grand plaisir ! Je commence bientôt le tome 3, évidemment !

7 commentaires:

  1. J'ai été contente de découvrir une jeune femme plus mature et avec plus de sang froid que dans le premier tome. Keleana es d'autant plus intéressante. L'univers s'approfondit avec la magie et la politique du royaume, et ça promet de bonnes choses pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comme j'ai pas lu le premier tome je n'ai pas pu faire de comparaison mais en effet, sa maturité et son attitude implacable m'a tout de suite séduite ^^

      En effet, c'est pour ça qu'il me tarde de la lire cette suite :)

      Supprimer
  2. C'est vraiment jeunesse ? Ta critique donne envie, mais ce point pourrait me faire hésiter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que si tu commences par le premier tome, la jeunesse se fera plus ressentir d'après ce qu'on m'a dit ^^

      Mais sinon, entre la violence, la sexualité (dissimulée mais bien là), les complots et la magie, on oublie assez vite que c'est avant tout destiné à la jeunesse. Seul le triangle amoureux a tendance à alourdir quelques paragraphes, mais pas trop quand même. Alors oui, il y a moins de réflexion que chez un livre pour adulte, c'est sûr, cela dit je trouve que c'est une lecture qui en vaut le coup ^^

      Supprimer
    2. Je note dans ce cas !
      Merci à toi ^-^

      Supprimer
  3. J'ai adoré le premier tome. Je n'ai pas vraiment ressentie le côté jeunesse. S'il peut être lu par un public adolescent sans problèmes, il y a de quoi plaire aussi aux adultes.

    En tout cas, tu viens de faire remonter la lecture de ce tome 2 dans mes priorités, il faut vraiment que je me le procure. Je sens aussi que cela va faire remonter mon envie de travailler sur mon projet de romance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je pense qu'il s'adresse vraiment à tout le monde.

      Ah, une histoire de romance qui trotte dans la tête ? ^^

      Supprimer