-->

vendredi 11 mars 2016

Misery

MISERY - STEPHEN KING - NOTE: 5/5

Editions J’ai Lu

Horreur

"Ténèbres. Puis douleur et brume…
Quand il reprend conscience, c’est pour sentir l’haleine empuantie de la femme qui le ramène à la vie. Au premier regard, Paul Shedon comprend qu’il est dans un sacré pétrin. Certes, elle l’a tiré de l’épave de sa voiture alors qu’il avait les jambes en miettes, mais - il l’a vu à son air absent - Annie Wilkes est folle à lier. Et maintenant elle le séquestre. Lui ! Paul Sheldon. L’auteur a succès. L’homme qui a créé le personnage de Misery Chastain, son héroine favorite. Qu’exige cette cinglée en échange de la dose de calmants dont il a besoin ? Qu’il ressuscite Misery passée de vie à trépas dans le dernier volume ! S’il refuse ? Ou qu’il n’y parvient pas ? Elle le tuera…"

L’adaptation cinématographique de ce livre m’avait autant plu qu’horrifiée, et c’est avec encore plus de fascination que j’ai dévoré ce roman.

Paul Shedon est un grand écrivain. Mais un écrivain populaire. Il doit son succès à son héroïne, Misery, ce personnage mièvre et romantique qui a su séduire autant les midinettes que les femmes âgées. Sa fortune ne tient qu’à cette saga littéraire, qu’il a pourtant décidé de stopper. Dans le dernier tome, Misery meurt et Paul crie enfin « alléluia ! ». Il a envie de passer à autre chose, d’écrire le roman qui le tient à cœur et non qu’il lui sert à remplir son compte en banque. C’est donc avec un nouveau livre sous la main, qui n’a rien à voir avec  une histoire romantique, qu’il prend la route. 


Malheureusement, son voyage va vite être interrompu pas un très grave accident, lequel va lui briser le bassin et les jambes. Intervient Annie, cette ancienne infirmière bâtie comme une montagne, qui le ramène dans sa demeure perdue dans la neige... Elle va le soigner, à sa manière, l’aimer, à sa manière, et l’aider, à sa manière. Car elle est son admiratrice numéro un ! Elle adore Misery et a hâte de découvrir le dernier tome ! Mauvaise surprise, son héroïne préférée meurt en couche, dans cet ultime livre. Et le responsable de cet odieux meurtre est sous son toit, les os en miettes, à sa totale merci…

La plume excellente de Stephen King n’est plus à démontrer, il sait comment manipuler les peurs de l’être humain, l’atteindre psychologiquement. On se demande même comment son esprit peut être aussi calculateur… Bref, on découvre vite comment l’enfer de son personnage, Paul, va nous mettre à l’épreuve. Annie, ce Dragon Femelle, est complètement folle : paranoïaque, schizophrène et… il se pourrait que le meurtre fasse aussi partie de ses petites habitudes. 

Le roman arrive à se concentrer uniquement sur ces deux personnages, l’un qui se croit le parfait romancier et l’autre qui pense que tout le monde lui veut du mal. Paul va devoir se plier aux exigences d’Annie s’il veut ses médicaments, mais hélas, cette femme ne désire pas seulement que l’écrivain lui obéisse : elle souhaite par-dessus tout le remettre sur le droit de chemin. Pour elle, le dernier roman de Paul est grossier, nul, et sans intérêt. Par contre, écrire un nouveau tome de Misery serait prodigieux ! Son meilleur livre, elle en est sûre ! Un marché est conclu : il écrira le retour de Misery pour avoir ses médicaments. Cela dit, la liberté, il ne pourra jamais la demander. Annie va alors lui apprendre à rester concentrer sur son projet d’écriture, quitte à lui couper quelques membres au passage…

Stephen King soulève aussi un problème assez fréquent avec les écrivains : être catalogué dans  un seul et même genre par les fans. Paul représente l’auteur qui recherche de l’inédit, à sortir de ses habitudes et à créer enfin quelque chose qui lui plaît à lui ! Mais tout écrivain reconnaîtra pourtant que l’intérêt du lecteur passe avant, s’il veut du succès. Et que faire ensuite, si le succès arrive, mais qu’écrire n’est finalement plus synonyme de plaisir mais uniquement de « boulot » ? C’est avec intelligence que ce livre nous montre Paul se remettant en question sur ce qui l’aime écrire.

Annie à l’inverse est le personnage représentant les fans, qui le séquestre autant physiquement que psychologiquement. Elle ne veut pas que Paul passe à autre chose, elle est son admiratrice numéro un, comment tant d’autres, alors il lui doit bien obéissance ! Une fois de plus, c’est une autre peur de l’auteur qui est abordé : décevoir les fans pour se faire plaisir, ou écrire pour leur faire plaisir.

Paul découvrira en fin de compte comment retrouver l’inspiration, même si c’est peut-être la manière la plus brutale, et pourrait même se réconcilier avec ce personnage qu’il déteste : Misery.


Ce roman est génial et séduira aussi bien les lecteurs que les auteurs ! Son succès n’est plus à prouver de toute façon, mais c’est l’occasion pour certains qu’ils ne l’auraient pas encore lu de découvrir un petit bijou d’épouvante !

6 commentaires:

  1. Je pense que ce livre me plairait beaucoup, faut vraiment que je me mette aux Stephen King car je sais que j'adorerai !
    Ps : J'aime beaucoup tes articles toujours bien argumentés et construits ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là est vraiment génial ! Après, le seul petit truc que j'aime chez Stephen King, c'est son habitude de sortir un livre tout les cinq minutes... J'en ai lu plusieurs qui se ressemblaient beaucoup, du coup ! Mais c'est clair que Misery devrait vraiment te plaire ! :)

      Merci :D

      Supprimer
  2. Oui, effectivement, la formule est jolie tout autant qu'exact "un petit bijou d'épouvante". Un des romans de Stephen King qui tient le plus en haleine et un de ceux probablement qui n'aident pas à s'endormir. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !Je confirme, je l'ai fini en pleine nuit, difficile de trouver le sommeil ensuite xD

      Supprimer
  3. Adorant Stephen King, je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas encore lu ce livre-là. En tout cas tu me donnes encore plus envie de m'y plonger :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ma critique te tente, j'en suis bien heureuse alors j'ai rempli mon travail ! ^^ Sérieusement, si tu aimes le King, il devrait vraiment te plaire :) Glaçant à souhait xD

      Supprimer