-->

lundi 18 janvier 2016

Trop Humaine

RESURRECTIO TOME 2 : TROP HUMAINE - AMELIE SARN - NOTE : 2,5/5

Edition Seuil

Fantastique, Jeunesse



"Créée à partir des composant humains prélevés sur des jeunes femmes hors norme, Marie a été conçue pour être une combattante. Après s'être un temps révoltée, elle a fini par accepter son sort. Déterminée et froid, elle est maintenant une mercenaire qu'on s'arrache dans le monde entier. Au fil des missions, pourtant, ses origines multiples se rappellent à elle et la font vaciller. Et quelqu'un qu'elle croyait avoir oublié semble prêt à tout pour réveiller son humanité..."



J'avais plutôt apprécié le premier tome, qui nous livrait une version moderne du célèbre mythe de Frankenstein. Marie est le fruit d'une expérience morbide qui doit servir comme arme de guerre. On terminait donc le premier livre sur une fin tragique et tout en suspens. 


Malheureusement, si je regrettais parfois que l'auteure laisse traîner les émotions de Marie à tout bout de champ pour combler certains chapitres, cette fois-ci, tout est allé trop vite !

On retrouve Marie, qui travaille désormais pour Hydra, en train d'accomplir ses sombres missions. Guidée par cette ombre qu'elle seule ne voit, la jeune femme abat ses cibles avec une précision qui ne faillit jamais. Jusqu'à ce qu'une enquête la pousse à voyager dans certains pays en lien avec les filles qui fragmentent son corps. Dès lors, Marie a l'impression de revivre la vie de ces malheureuses et pense même perdre ses pouvoirs pour devenir... humaine.

Je trouvais vraiment cette idée ingénieuse, de permettre à Marie d'être enfin humaine en comprenant les êtres qui font d'elle une créature anormale. Mais l'auteure ne prend pas assez de temps pour décrire ses émotions, les pays qu'elle parcourt ou même sa relation avec Liam !

Le jeune homme, qui a perdu son petit frère plus ou moins à cause d'elle, la cherche sans relâche et lui porte secours plus d'une fois sans que cela soit vraiment réaliste. Il est à peine répugné par  la véritable nature de Marie et l'aime profondément même si ses émotions sont peu décrites. C'est plat, tout s'enchaîne ultra-rapidement sans nous laisser le temps de détester ou aimer les personnages.

La fin reste le pire, dans le genre vite-fait bien-fait. Elle devient humaine, le méchant d'Hydra sort de leur vie et les deux amoureux pourront être ensemble. Je ne sais pas si l'auteure en avait marre de cette histoire, qu'elle voulait passer à autre chose très vite, mais on en a l'impression pendant tout le livre !

Du coup, ma critique me semble aussi vide que son roman : il n'y a pas grand chose à dire.


2 commentaires:

  1. Aie souvent les deuxièmes tomes sont moins bien que les premiers...
    Par contre je pense que je lirais le premier parce que comme tu l'as dit je serais curieuse de découvrir la version moderne et féminine de frankenstein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas oui :( bien dommage !

      C'est clair que ça vaut le détour !

      Supprimer