-->

vendredi 22 janvier 2016

RILEY JENSON : PLEINE LUNE

RILEY JENSON TOME 1 : PLEINE LUNE - KERI ARTHUR - NOTE : 1/5

Edition Milady

Bit-lit


"Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste - autrement dit un assassin - sa soeur, elle, se contente d'une poste administratif... jusqu'à ce que Rhoan disparaisse lors d'une mission.
Cela ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s'accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions elle veut retrouver son frère !"

Je ne m'attendais pas à de la très grande littérature avec ce roman, mais j'étais sûre et certaine que la double nature de Riley (une dhampire) nous livrerait beaucoup d'action et une recherche de personnalité vraiment intéressante ! Pas de chance : c'est le sexe que recherche Riley...



La plume de Keri Arthur est déjà très... basique et vulgaire. Les descriptions sont peu nombreuses, sauf si c'est pour décrire les sexes "puissants" des multiples partenaires de l’héroïne. Cette dernière étant trop peu décrite pour qu'on s'en fasse une image précise. On sait qu'elle est rousse et qu'elle est en chaleur ! Littéralement, je n'exagère rien. Cela aurait pu compléter l'histoire de façon à la pimentée de temps en temps, mais il n'y a franchement rien à lire hormis ça !

Riley travaille pour une organisation dont on sait très peu de choses, sa mission étant très floue. En fait, tout la trame principale (une histoire apparemment de clonage) passe à la trappe pour ne laisser que des personnages superficiels qui ne pensent qu'à... faire l'amour (on va rester polie... pour le moment).

Honnêtement, j'ai eu envie plus d'une fois de me débarrasser de ce livre. Pleine Lune fait partie des bit-lit qui donne une image très cliché à ce genre. A savoir : combler les vides d'un roman de vampires avec beaucoup de sexe. Riley ne pense qu'à ça, ne réfléchit jamais à autre chose, elle lorgne tout les hommes dotés d'un attribut masculin puissamment viril comme des jouets qu'elle utilise avant de passer à un autre. Et encore, si c'était elle la dominante, cela aurait pu passer (peut-être) pour du féminisme en très grande puissance ! (Trop même). Mais ce n'est pas le cas. 

La plupart du temps, la jeune femme n'est qu'une chienne en chaleur (comme cela est dit dans le livre) qui écarte les jambes au premier venu pour assouvir son désir, quitte à être considérée comme une... femme dont sa place irait mieux dans un film pornographique. Bref, c'est du sexe pur et dur. Et non pas que je n'apprécie pas ce genre de scènes (quand elles sont bien écrites, au moins), mais là c'est stop ! Je serai même tenter à faire quelques jeux de mots pour terminer cette critique, cela dit, mieux vaut arrêter le massacre dès maintenant.

En bref, à fuir !







2 commentaires:

  1. J'avais lu le spin off de cette série (je crois que c'est comme ça qu'on dit ?) le premier tome de Risa Jones, et voilà c'est que du sexe, vulgaire oui mais celui que j'avais lu c'était bien mené, mais j'avais pas accroché tant que cela de toute manière ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, le sexe je m'en fiche s'il y a une histoire à côté. Je m'en fiche dans la mesure ou bien sûr, le personnage ne doit pas penser qu'à ça... sinon, pas d'histoire ! Et bah c'est le cas pour ce livre. Du coup, j'accroche pas. Du sexe oui, mais qu'il y est quand même autre chose à lire. Oui c'est comme ça qu'on dit ^^

      Supprimer