-->

mercredi 30 décembre 2015

Buffy Contre les Vampires

BUFFY CONTRE LES VAMPIRES - JOSS WHEDON & GEORGES JEANTY- NOTE : 3/5

Fusion Comics


Bande-dessinée 

"La série culte est de retour pour une huitième saison inédite, exclusivement en bande-dessinée. Le créateur du mythe, Josse Whedon, nous offre cette suite officielle, dont il assure la direction. Dans cette nouvelle intrigue, une mystérieuse menace nommée "Crépuscule" plonge Buffy et ses compagnons dans leur aventure la plus spectaculaire..."


Fan de Buffy contre les vampires (non pas dès sa diffusion, je n'avais que quatre ans !), c'était avec tristesse que j'abandonnais définitivement les personnages de cette fantastique série ! Spike sauvait le monde, Sunnydale, détruite, me laissait un sentiment profond de mélancolie. Ainsi disparaissait toutes les aventures de la célèbre tueuse de vampires dans les profondeurs de la terre...


Et non ! Visiblement, Joss Whedon n'en avait pas fini avec son héroïne ! 


Ce fut quand même avec un certain doute que je me laissais tenter par le tome 1 en bande-dessinée... Nouvelle menace, nouveaux héros, nouvelle ambiance. Evidemment, passer de la série télévisée à la bande-dessinée est un peu délicat. Il nous faut plus imaginer mais heureusement, les dessins sont plutôt bien faits ! L'action est présente, les personnages possèdent toujours cet humour corrosif et notre Buffy n'a pas perdu de son répondant.

Après, il est clair que Joss Whedon c'est un peu lâché au niveau du "scénario". Beaucoup de choses n'auraient pas pu être réalisables en série télévisée (créatures, décors fantastiques), et cela gâche un peu. On s'éloigne de la série de base, de ce qui faisait que Buffy contre les vampires possédaient autant de charme. Notre Buffy semble aussi plus radicale (même si c'était plutôt le cas dès la saison 7) et parfois un peu moins attachante.

J'ai quand même apprécié ce premier tome et, surtout par curiosité de recroiser Spike (qui était présent dans la série dérivée Angel), je pense me laisser tenter par la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire