-->

mercredi 21 octobre 2015

Journal d’un Vampire - la saga en livre et série




C’est à l’adolescence que j’ai découvert « Journal d’un Vampire », une saga écrite par la célèbre romancière L.J Smith (connue aussi pour « the Secret Circle »). Ma lecture de ses romans remonte à un petit moment, c’est pourquoi je vous propose une critique réunie des 7 premiers tomes, car je n’ai pas lu les suivants ! Et je vous expliquerai pourquoi dans cet article.

Qu’est-ce que peut bien raconter ce Journal ?

"Journal d’un Vampire" porte plutôt mal son nom, car c’est Elena, l’héroïne, qui relate le plus souvent ses aventures dans son journal intime. Et même si plus tard, elle deviendra un vampire pendant quelques temps, cela ne m’empêche pas de tiquer sur ce titre.


Elena raconte donc comment la venue d’un nouvel élève, Stefan Salvatore, va bouleverser toute sa vie. Reine du lycée très populaire, la jeune femme se jure de séduire cet homme si séduisant et… mystérieux. Dangereux, aussi. Le beau Stefan résiste d’abord aux charmes d’Elena avant de céder pour lui avouer son terrible secret. C’est un vampire. Un vampire transformé par la femme qu’il aimait jadis il y a plusieurs siècles, la même qui la trahit pour son frère.

Stupéfiée, Elena reste tout de même auprès de Stefan jusqu’à ce que des événements tragiques ne viennent assombrirent leur relation.  Attaques, meurtres, faits inexplicables, les élèves du lycée sont convaincu que Stefan en est le responsable, mais Elena croit en son innocence. Stefan est trop sincère pour lui mentir, mais qui alors pourrait-il être assez cruel, et fourbe, pour l’accuser ? Peut-être Damon, son frère immoral ? Et terriblement beau ? Même si le tome 1 ne laisse pas encore sous-entendre le triangle amoureux, il suffira d’attendre le tome suivant pour découvrir une passion terrible qui unit cette jeune femme et ses deux vampires.

La saga prend plus de maturité au fil de l’histoire, les personnages sont nombreux et évoluent chacun leur tour avec les drames qui terrorisent la ville. Parmi eux, on trouvera la sorcière, Bonnie, une rouquine au cœur tendre, accompagnée de Meredith, l’amie serviable et forte qui est en réalité une chasseuse de vampires. Matt, l’ancien petit ami d’Elena, ajoutera une touche « humaine » aux romans, tandis que Tyler, le loup-garou, Vicky, l’humaine dévergondée dont l’esprit est possédé par Katherine, assombriront l’ambiance. Katherine restera un personnage important, ancienne amante des deux frères, sa personnalité cruelle et sans pitié restera une crainte pendant les trois premiers tomes.

Beaucoup d’ennemis se succèdent, comme Klaus, le créateur de Katherine, les kitsunes, démons manipulateurs qui s’empareront des deux frères plus d’une fois, ou les Sentinelles. L’auteur embarque même ses personnages dans un autre monde à partir du tome 4, pour le Royaume des Ombres.
Un Journal  complet qui, à bien y réfléchir, n’est pas que celui d’un vampire.

Mon avis sur cette saga 


À l’époque, je la trouvais sensationnelle. "Journal d’un Vampire" fait partie des premiers livres que j’ai lu, et je remercierais toujours autant un de mes proches de me l’avoir fait découvrir. Bien sûr, au fil des années, et en lisant des récits plus complexes, "Journal d’un Vampire" devient moins parfait, j’ai découvert que l’auteure n’est pas une des meilleure et que ses personnages sont quelque peu stéréotypés parfois. Elena peut paraître agaçante par son incessant changement d’avis : elle n’arrive pas à se décider entre les deux frères ! Et les deux vampires peuvent paraître un peu prévisibles, même si j’adore toujours l’attitude sarcastique de Damon !  

"Journal d’un Vampire" est une saga pour adolescents et jeunes adultes qui aiment le fantastique mélangée à la romance. En lisant cela, vous pensez de suite à Twilight, n’est-ce pas ? Et bien détrompez-vous, si vous êtes un fan de Twilight, je vous rappelle tout de suite que « Journal d’un Vampire » est sorti bien avant et que, certains fans d’L.J Smith ont dressé une liste de similitudes entre ses deux sagas… Bref, ce n’est sans doute pas l’histoire la plus originale, mais elle reste quand même captivante. Après, il faut apprécier l’écriture de cette auteure jeunesse ce qui, aujourd’hui, s’avère un peu trop simpliste pour moi. Cependant, je ne me séparerais pas des sept tomes que je possède ! Mais pourquoi que sept, me diriez-vous ?

Problème d’éditeur

Et non, je n’ai pas arrêté cette saga par choix financier (même si cela m’arrive souvent !).  En réalité,  il semblerait que Lisa Jane Smith ait eu quelques différents avec sa maison d’édition et que, faute de pouvoir terminer sa saga comme elle l’entendait (l’éditeur préférant qu’Elena choisisse Stefan plutôt que Damon), l’auteure aurait laissé tomber. C’est pourquoi il est précisé maintenant à partir du tome 6 , sur la première de couverture « créé par L.J Smith ». La suite étant écrite par quelqu’un autre que cette auteure !

En apprenant  la nouvelle, je n’ai plus eu envie de poursuivre ma lecture, surtout en sachant que nous en sommes à pas moins de onze  tomes à présent ! Une exagération totale ! Rien qu’en lisant les résumés, je n’y ai vu qu’un réchauffé des précédents tomes, sans aucun intérêt.

"Journal d’un Vampire" est une bonne saga mais, à mon avis, lire les cinq premiers tomes est largement suffisant.

La série 

Vous pouvez aussi découvrir les personnages dans la série The Vampire Diaries ! Certes, les acteurs, tout comme l’histoire principale, s’éloigne beaucoup de l’œuvre littéraire. Mais c’est une série que j’apprécie tout de même. Son seul défaut est de souffrir d’un scénario un peu trop confus, et d’abuser des mêmes ficelles pour faire patienter les spectateurs. Un défaut commun aux livres, remarquez.


Les dérivés 

Un succès amenant toujours son lot de dérivés, les scénaristes et L.J Smith elle-même ont décidé de raconter le passé de Stefan, Damon et Katherine dans une nouvelle saga littéraire, du nom de Journal de Stefan ! Abusé, me diriez-vous ? Sans doute car, pour compliquer le tout, ces livres n’auraient aucun lien avec l’œuvre original d’L.J Smith , mais avec la série ! Pourtant, je me suis laissé tenter et, sans être d’une grande originalité, ça se lit plutôt bien, un peu trop vite même. Si vous recherchez beaucoup de réflexions et une histoire complexe, passez votre chemin, le Journal de Stefan s’avère très prévisible. C’est une lecture expresse, idéal si vous êtes un grande fan de la série.

Deux mots sur l’auteur, pour terminer !


Lisa Jane Smith, âgée environ de cinquante ans, est une romancière qui a douté pendant longtemps de pouvoir vivre de son travail d’auteure. Après avoir fait des études de psychologie expérimentale, elle décidera ensuite de travailler avec des enfants dans le cadre d’écoles. Les années passant, la jeune femme décide pourtant de publier son premier livre, The Night of the Solstice, en 1987, qui n’aura jamais été traduit en français. En 1990 sortira Heart of Valor, puis enfin en 1991 et 1992 sera publié les premiers tomes de la saga The Vampire Diaries. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire