-->

dimanche 23 août 2015

Turbo

TURBO - Réal : DAVID SOREN - NOTE : 3/5


"Turbo est un escargot qui n'a qu'un seul rêve en tête : être incroyablement rapide ! Son obsession pour la vitesse l'a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et  prudence sont de rigueur. Mais il est hors de question pour lui de se conformer. C'est alors que se produit un étrange accident qui lui donne soudainement le pouvoir de foncer à toute vitesse. Il s'embarque alors dans une aventure extraordinaire pour accomplir son invraisemblable destinées : courir contre le plus grand champion de courses automobile, Guy La Gagne. Avec l'aide d'une équipe d'escargots aussi rusés que stylés, l'ultime outsider Turbo mettra tout son coeur - et sa coquille, pour prouver qu'aucun rêve n'est trop grand, aucun rêveur n'est trop petit."

Ce film d'animation, fort sympathique nous rappelle cependant d'autres dessins-animés dont le réalisateur a sans doute du un peu s'inspirer. Volontairement ou pas...

"L'entrée" du film, si je peux dire, commence avec une course de rallye spectaculaire qui ne peut que nous faire penser à Cars, des studios Pixar et Disney. Tout comme les ambitions du petit escargot, Théo alias Turbo, qui rêve d'être rapide et de participer à une véritable course de voitures.  

Hélas pour lui, les escargots sont loin d'être les créatures les plus vives... jusqu'à ce que Théo fasse une chute dans de la nitro ! Une transformation digne d'un film de super-héros ! L'humour est au rendez-vous, et les bruitages que produit l'escargot, comme le son d'un auto-radio, le klaxon ou même ses yeux illuminés à la manière des phares d'une voiture, nous font bien sourire. 

Sa rencontre avec un humain vendeur de tacos et amateur de course d'escargots devient alors la seule opportunité pour l'escargot de réussir son rêve. Une fois de plus, la relation animal-humain nous rappelle le rat et le commis aux poubelles de Ratatouille. Tito, l'humain, n'est pas très futé et nous faire rire par ses idées saugrenues. On ne pourra qu'apprécier aussi les escargots de courses, un gang digne de Fast and Furious version mollusque (avec la musique qui va avec). 

On retrouve encore un point commun avec Cars : Tito vit dans un centre commercial à l'abandon, semblable à la ville abandonnée de la route 66 dans Cars. Beaucoup de point commun donc avec des réalisations de Pixar. 

Hormis ces quelques idées ressemblantes, l'ambiance de ce dessin animé est vraiment géniale ! Même visuellement, sans retrouver toute la qualité d'un film de Pixar, l'image est soignée, les courses sont vraiment prenantes, tout comme les relations entre frère des deux escargots et des deux humains. Une très bonne idée pour mêler intelligemment ses héros différents.

Turbo a donc toute sa place aux côtés de Cars et autre carton animé plus connus ! Scène culte pour moi : l'enlèvement quotidien d'un escargot par les corbeaux. L'air blasé des mollusques, habitués à ce qu'un de leur congénère disparaisse chaque jour, est absolument hilarant ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire