-->

dimanche 24 mai 2015

World War Z

WORLD WAR Z - Rél. : MARC FORSTER - NOTE : 3/5   

"Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincé dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprendre immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos... Les gens s'en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemies. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s'accroît tous les jours de manières exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d'humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n'a d'autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s'engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l'origine de cette menace et trouver un moyen d'enrayer sa propagation... "


Ayant lu le livre, j'étais curieuse de voir comment ils avaient pu l’interpréter en film. Rappelons que le roman est un documentaire fictif sur une post catastrophe de zombie ; l'histoire se résumant en un recueil d’interviews. Une adaptation cinématographique relevait du défi...

Et bien hormis quelques scènes ou personnages, rien ne correspond ! Pour tout ceux qui ont lu le livre, je vous conseille de ne pas trop chercher de similitudes. On se demande même si le titre de cette réalisation n'est pas juste un prétexte pour surfer sur le succès du roman de Max Brooks...

Sinon, le film en lui-même est prenant et Brad Pitt nous livre une assez bonne prestation. On parle de son meilleur succès, ma foi je n'irais pas jusque-là, mais son rôle de papounet/ex enquêter des Nations Unies est crédible et assez touchant. 

Les effets spéciaux ne sont pas les meilleurs que j'aies vus, notamment le passage de la marée de zombies à Jérusalem, mais c'est assez bien fait pour nous impressionner. 

Zombie or not Zombie ? 

Cela dit, cette épidémie n'a pas les mêmes effets d'une zombification "normale" : pas de morts-vivants qui traînent la jambe à la recherche de chaire fraîche. Ici, on a plus à faire à des contaminés dopés qui courent plus vite que l'éclair en claquant des dents pour vous mordiller. D'accord, dit comme ça, ça prête plus à rire qu'à frémir mais au moins on pourra remarquer qu'ils ont tentés d'innover.

Bref, World War reste un bon divertissement. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire