-->

mardi 26 mai 2015

Percy Jackson : Le sort du Titan

PERCY JACKSON : LE SORT DU TITAN - RICK RIORDAN - NOTE : 3,5/5

Edition Albin Michel Wiz
Fantasy

"Les monstres sont toujours décidés à tuer les demi-dieux. 

Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia se retrouvent face à une horrible manticore. Ils n'ont la vie sauve que grâce à l'intervention de la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais, lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une nouvelle quête semée d'embûches s'annonce : Percy devra plus que jamais se méfier des manipulations et des pièges de Cronos, le Seigneur des Titans."

Percy, qui a gagné en maturité, perd sa précieuse Annabeth, enlevée par une manticore et conduite à Luke. L'occasion pour le jeune demi-dieu de comprendre à quel point elle est importante dans sa vie ;
des émotions plus présentes que dans les précédents tomes. 

Intervention de nouveaux personnages, comme Thalia, la forte et tête de mule enfant de Zeus, autrement dit l'occasion pour elle et Percy de jouer "à qui est le plus fort", la discorde originale entre les dieux ne pouvant s'empêcher de contaminer aussi leurs enfants. Quelques moments intenses qui parfois nous font détester Thalia, sa personnalité étant celle d'une enfant/adolescente perdue entre passé, avant qu'elle ne soit transformée en arbre, et présent, où une guerre dévastatrice s'annonce. La pression augmente, la prophétie se précise. 

Artémis et le beau Apollon aux poèmes complètement nuls (pour nous faire sourire), enrichissent les connaissances de Percy, ainsi que Bianca et Nico, enfants d'Hadès. Bianca qui rejoindra les Chasseresses, le clan de féministes (en version moderne :p) qui rejettent les hommes et sont entraînés comme de vraies dures. 

On s'interroge de plus en plus sur les motivations de Luke, le prenant même en pitié lorsque Cronos commence petit à petit à prendre le dessus même coincé dans son cercueil. Le jeune fils d'Hermès n'est plus le téméraire rebelle des débuts, et c'est avec un certain sentiment de tristesse qu'on suit ses plans destinés à détruire l'Olympe. 

C'est à nouveau l'occasion pour l'auteur de nous faire découvrir un mythe : celui d'Atlas le Titan condamné à soutenir la voûte du ciel. Un vrai plus, où on réalise vraiment tout le travail qu'à dû fournir Rick Riordan pour mêler ses mythes à son histoire, leur donner une certaine modernité, ou les rendre drôles parfois. 

Plus on avance dans cette saga, plus l'addiction grandit ! On a hâte de savoir à qui s'adresse la prophétie de l'Oracle, si Percy sera le traître. Thalia s'étant engagée auprès des Chasseresses (devenant une immortelle incapable d'être l'enfant de la prophétie de ce fait) , il ne reste plus que Nico, fils encore influençable d'Hadès et lui. 

Une suite plus sombre qui annonce un final de plus en plus attendu. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire