-->

vendredi 29 mai 2015

Percy Jackson : Le dernier olympien

PERCY JACKSON : LE DERNIER OLYMPIEN - RICK RIORDAN - NOTE : 5/5

Edition Albin Michel Wiz
Fantasy

"Toute l'année, Percy et son armée de demi-dieux se sont préparés à affronter les Titans. L'heure est venue. Les troupes de Cronos avancent vers Manhattan où l'Olympe est en danger. Tandis que Percy et ses amis luttent, ils savent que le temps est compté. La prophétie va s'accomplir : Percy prendra une décision qui condamnera ou sauvera le monde..."

Si je devais résumer le livre, la saga, ce finale... je dirais génial !
Qu'aurais-je à critiquer, tellement ce dernier tome est tout bonnement une vraie réussite, Rick Riordan a réussi à clôturer sa saga sur un finale époustouflant et émouvant :

La fin du monde étant proche, Percy ne sait plus comment ils vont pouvoir s'en sortir. Avec la mort d'un de ses camarades sur le Princesse Andromède, qu'ils ont réussi à détruire, cette petite victoire est bien morose. Et les choses ne vont faire qu'empirer.
Au courant de la prophétie complète, Percy la communique à toute la colonie : 

"Un demi-dieu fils des dieux aînés,
atteindra l'âge de seize ans contres vents et marées,
le monde pris dans un sommeil sans fin il verra,
l'âme du héros, une lame maudite la fauchera.
Une choix suprême mettra fin à ses jours.
Pour l'Olympe préserver ou céder sans retour. "

C'est l'occasion pour Percy de retrouver Nico, le fils d'Hadès, qui lui propose l'immortalité : se plonger dans le Styx, tout comme l'a fait Luke. Bien que douloureux, le jeune homme suit le conseil de Nico.

C'est à ce moment que la guerre finale explose ! Et quelle guerre ! Créatures, monstres, dieux, demi-dieux (truie géante, Titan, Hypérion, drakon), mais aussi divinités des eaux, comme le fleuve Houston en personne. Une grande réunion de toute la mythologie dans notre monde moderne, à Manhattan qui plus est ! 

J'ai adoré l'armée des morts d'Hadès, les statues d’Héphaïstos, et tant d'autres ! Aucun temps mort, ce finale nous tient en haleine jusqu'au bout. Les sentiments sont plus présents que jamais, Percy essayant de tout faire pour sauver les siens à tout prix. La mort de certains personnages m'a vraiment attristée, ainsi que certaines trahisons, mais le plus tragique reste la scène finale à l'Olympe. 

Le corps de Luke étant un hôte trop faible, Cronos s'apprête à le quitter pour en trouver un plus fort et c'est à ce moment que Luke revient à lui. Et choisit la mort. Il retourne l'arme contre lui-même et la plante dans le seule endroit où l'eau du Styx ne l'avait pas touché. Que d'émotions ! On prend vraiment conscience que Luke était loin d'être mauvais, Annabeth se rappelant tout les moments qu'ils ont pu partager... Ah, la petite larme était pas loin ! Même si je regrette sa mort, c'était la façon la plus héroïque pour Luke de mourir, et donc de réparer ses erreurs.

On se rend compte que la prophétie ne s'adressait pas complètement à Percy, mais aussi à Luke !

Une fin totalement surprenante, qui se termine en fête malgré les morts... Fin, qui à parler de fin ? Percy a peut-être survécu à Cronos, mais Rick Riordan est loin de le laisser tranquille...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire