-->

jeudi 28 mai 2015

Percy Jackson : La bataille du labyrinthe

PERCY JACKSON : LA BATAILLE DU LABYRINTHE - NOTE : 4/5

Edition Albin Michel Wiz
Fantasy


"La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé en
empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos, et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges. "

Beaucoup plus de maturité dans ce nouveau tome (bien plus long), Percy et ses amis affrontent de nouveaux ennemis, la tension augmentant de plus en plus. Un vrai régal une fois de plus à lire, tellement c'est toujours innovant et surprenant.

Toujours des catastrophes et de la mythologie. Grover, en quête du Dieu Pan, désespère de ne pas le trouver. De son côté, Cronos continue de gagner en force et se rapproche tout doucement de la victoire : son réveil. 

En découvrant que Luke veut attaquer la colonie grâce au labyrinthe de Dédale, qui lui fournirait une entrée, Annabeth, Percy et Grover s'embarque dans une nouvelle quête. Ils doivent donc retrouver Dédale, Luke par la même occasion, et l'empêcher de persuader ce dernier de rallier Dédale à sa cause. 

J'ai beaucoup aimé l'ambiance dans le labyrinthe, sombre, angoissant, on redoute ce qu'ils vont trouver sur leur chemin. Monstres, obstacles, pièges, et rencontres : Nico Di Angelo, le fils d'Hadès, que j'apprécie tout particulièrement en plus de Luke et de Percy. D'accord, j'ai peut-être un faible pour les méchants ténébreux. 

Nouveaux personnages aussi : Rachel, la mortelle qui va leur être bien utile malgré sa condition d'humaine.
L'auteur nous prouve à quel point ses personnages sont loin d'être seulement des ados, ces derniers assumant bien des charges et des dangers pour secourir non seulement leurs proches, mais aussi les dieux. Alliés, traîtres, amour aussi. Annabeth réalise qu'elle a peut-être une adversaire : Rachel. Triangle amoureux qui place Percy au milieu... Lui qui a déjà tant à faire doit aussi faire face à des histoires d'amour ! De quoi rire des réactions d'Annabeth, qui n'a jamais été aussi possessive envers le jeune homme. 

Et pour finir, tristesse totale pour moi : Cronos a pris possession de Luke. Mon Luke, non, non !! C'était certain que cela arriverait, mais Rick Riordan m'a complètement séduite avec ce personnage, tellement naïf (beau hum intelligent) et persuadé d'agir pour le mieux... 

Mort aussi de Dédale, et disparition de son labyrinthe titanesque, ainsi que de Pan. Une fin tragique, qui ne nous donne envie que d'une seule chose : savoir comment tout ça va se finir !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire