-->

mercredi 13 mai 2015

Festival de Cannes 2015 : 13 mai au 24 mai

Et voilà, le festival de cette année commence !



 D'abord petit rappel pour ceux qui ignoraient en quoi consiste de festival : c'est un événement qui met en avant l'art cinématographique, les nouvelles écritures, un petit arrêt-zoom sur les nouveautés de cette année. Il est aujourd'hui le plus médiatisé au monde, avec sa montée des marches (24 précisément hein) et son fameux tapis rouge. Vedettes, cinéastes, réalisateurs, producteurs ; nombreux sont ceux qui se réunissent à Cannes, sans oublier les journalistes. Récompensant à la base le meilleur acteur/actrice, meilleur film et réalisateur, de nombreux prix décernés par un jury professionnel ont été ajoutés au fil des années (prix du grand jury, le grand prix, et la Palme d'or). Le cinéma de recherche étant à ce jour le plus intéressant au cours de cette compétition ! 

Cette année pour la compétition, on retrouve entre autres : "Valley of Love" de Guillaume NICLOUX, "Youth" de Paolo SORRENTINO ou "Mia Madre" réalisé par Nanni MORETTI, pour n'en citer que quelques-uns. La liste complète étant disponible sur le site officielle : Compétition

Hors compétition on retrouve le très attendu Mad Max : Fury Road ! Petit arrêt aujourd'hui sur ce film :


Poursuivi par son terrible passé, Max continue de s'isoler jusqu'à ce qu'un groupe mené par l'impératrice ne l'embarque dans leur véhicule. Comme toujours, un grand et terrible Seigneur de Guerre assure la violence qu'il faut pour donner à ces films leur ambiance si particulière. Si la combinaison violence-action ressemble à ceux du début avec Mel Gibson (dont j'aurais toujours une préférence pour interprêter ce rôle, c'est THE Mad Max), reste à savoir si ça plaira autant.

Le terrible Toecutter du premier film (Hugh Keays-Byrne) fait aussi partie du casting, où il incarne à nouveau l'ennemi de Max en tant que Immortan Joe.

Blockbuster sur un monde écroulé, détruit, qui se veut contemporain (adieu Mel, tu es trop vieux désolé), je tique un peu sur le scénario, espérant que la médiatisation autour de ce film tiendra toutes ses promesses. Ou si plutôt, on aura l'impression de regarder un clip de hard avec en image des scènes qui rappelle vaguement les premiers Max Max...

Pour en revenir au festival, à suivre au fur et à mesure de la compétition  ! Le festival au fil des heures 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire