-->

dimanche 31 mai 2015

BELLADONE : NUIT DE SANG

BELLADONE : NUIT DE SANG - TOME 1 - MICHELLE ROWEN - NOTE : 3,5/5

Edition : Milady
Bit-lit


"Jillian était une fille sans histoire jusqu'à ce qu'on la prenne en otage. Désormais, il ne lui reste plus qu'un choix à faire : mourir des mains de Declan, l'assassin dhampire qui la retient prisonnière, ou succomber aux effets secondaires du poison qu'on lui a injecté : la Belladone. Un venin qui fait d'elle l'arme ultime dans la guerre contre les vampires. Le seul espoir de Jill consiste à convaincre son kidnappeur de la relâcher, mais comment toucher le coeur d'un homme qui n'a jamais ressenti aucune émotion ? "


Si la bit-lit commence à être un genre épuisé, j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman plein de sensualité et de romance.
Une écriture légère, qui se laisse lire à toute vitesse, on ne peut que dévorer ce livre. 

Jillian, l'héroine, est loin d'être une tueuse de vampire expérimentée et fanfaronne. Avant l'arrivée de Declan et l'injection de Belladone, un poison mortel pour les suceurs de sang, la jeune femme était normale comme tout le monde. Des parents morts dans un accident, un travail, un appartement ; une vie classique... jusqu'à ce qu'elle découvre l'existence de créatures de la nuit. Commence alors une traque, Jillian étant le spécimen qui intrigue autant qu'elle effraie les vampires. Sans oublier les chercheurs, lesquels espèrent profiter de cette occasion pour tester leur nouveau "jouet" anti-vampires. Retenue prisonnière au centre de recherche, Jillian cherche à échapper à ce monde de dingue, effrayée tout autant par les vampires que Declan. Défiguré, loin d'être sympathique, ou même très beau (ça change des canons habituels des bits-lits), cet assassin est aussi un dhampire : le fruit d'une humaine et d'un vampire. 

Tout, en passant par la couverture, m'a conquise : une image sensuelle dès le début, de la sensualité répartie à petite dose tout au long de la lecture, un amour naissant, des sentiments contradictoires... Belladone nous livre un portrait réaliste malgré le fantastique qui l'entoure : Jillian l'humaine fragile et Declan la bête défigurée dépourvue d'émotion. J'ai adoré comment elle arrive petit à petit fissurer ce coeur de pierre, à la façon "La belle et la bête". 

Cependant, leur amour est loin d'envahir toute l'histoire, l'auteure laissant place d'abord à l'univers vampirique, aux complots, à la politique même et beaucoup d'action et de surprises ! On ne s'ennuie pas une seconde.

Les personnages secondaires sont approfondies et j'ai vraiment eu un faible encore une fois pour le méchant (pas si méchant que ça en fait), Matthias. D'accord, c'est encore le beau vampire ténébreux mais je trouve qu'il ne correspond pas autant aux clichés de la créature bourrée de talents, de beauté, implacable et hautaine. On le perçoit plus comme un roi dépassé par les événements, pris aux pièges à cause des complots et persécuté par les rumeurs qui courent sur lui. Declan est un personnage hors-norme, qui nous change agréablement des petits amis paranormaux habituels. Il n'est pas très beau, pas très doué pour exprimer ses sentiments (à cause d'un sérum), et se maîtrise mal. J'ai aussi apprécié le personnage de Noah ! L'ami scientifique de Declan et confident... Dommage qu'il s'avère être "partiellement" un traître, mais je lui pardonne. 

L'humour aussi est assez présent et contraste assez bien avec l'histoire assez sombre de départ. Evidemment, la fin nous laisse bouchée bée et on se prépare au tome 2 avec impatience ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire