jeudi 21 juin 2018

Les Faucheurs sont les Anges

LES FAUCHEURS SONT LES ANGES - ALDEN BELL - NOTE : 3,5/5


Editions Bragelonne

Science Fiction, Post-Apocalyptique, Horreur

ISBN : 9782552945598

Prix : 18€ (Broché)

"Temple n'a aucun souvenir du monde avant la chute. Du monde avant les zombies, avant les camps de survivants, avant les plaines de suie où tombent les vivants et se lèvent les morts. Temple a quinze ans, mais le temps de l'innocence est depuis longtemps révolu. Seule face à la nature, à ses miracles et à sa sauvagerie, elle est pourtant décidée à profiter de ce que la vie peut encore lui offrir, et à découvrir ce que dissimule l'horizon. Et derrière cette adolescente au coeur simple et dur, habitée par le désir d'être juste, se profile l'ombre de l'homme qui a juré de la tuer. Un récit puissant, sur la survie et l'humanité. Un livre terrifiant, mais profondément moral."



Je ne connaissais pas du tout ce roman avant de le découvrir dans une boîte à livres. Pensant que l'histoire parlait donc d'anges, je me suis vite jetée dessus. Mais en réalité, le titre est un peu trompeur. En effet,  il n'est pas vraiment question de créatures célestes comme on se l'imagine, mais plutôt de zombies.

Temple est une jolie blondinette de quinze ans, qui parcourt l'Amérique toute seule depuis que les limaces (comme elle les appelle) ont dévasté le pays. La jeune fille n'a jamais connu un monde autre que celui-la, et c'est pourquoi elle parvient à mieux survivre que les autres. Elle ne regrette rien ni personne, a appris à se battre dès son plus jeune âge et préfère voyager en solitaire, surtout depuis la perte d'une personne chère à ses yeux. Sous son air fragile se cache une vraie guerrière, qui ne craint pas d'affronter les restes de notre civilisation... mais plutôt la noirceur de son âme.

mercredi 20 juin 2018

Tout en nuances : Hyacinthe

TOUT EN NUANCES, T.1 : HYACINTHE - ERIKA BOYER - NOTE : 4/5


Hyacinthe (Tout en nuances t. 1) par [Boyer, Erika]Autoédition 

Romance Contemporaine

Prix : 14€90 (Broché)/ 3€99 (Ebook)


Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.
Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.

Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ?

- Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. -"



J’ai apprécié ce roman, j’ai passé de bons moments à la lire et toute l’originalité qu’il contient m’a beaucoup plu. Sans vouloir spoiler, la relation entre Hyacinthe et Elea comporte pleins de richesses et elle change beaucoup des clichés trop souvent exploités. De plus, j’adore vraiment les personnages des parents de Hyacinthe qui sont vraiment attachants.

mardi 19 juin 2018

La Casa de Papel

Résultat de recherche d'images pour "la casa de papel allociné"

LA CASA DE PAPEL : SAISON 1 - ÁLEX PINA - NOTE : 4/5



Résultat de recherche d'images pour "la casa de papel saison 1"Résultat de recherche d'images pour "logo netflix png"

Drame, Thriller

Épisodes : 13

"Huit voleurs font une prise d'otages dans la Maison royale de la Monnaie d'Espagne, tandis qu'un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution."









C'était la série dont tout le monde parlait, et en général, je préfère éviter de regarder un film ou une série qui plaît à la majorité des gens, car je fais souvent partie des exceptions. Et pour une fois... je dois avouer que je me suis laissée séduire par "La Casa de Papel".

Au départ, je craignais vraiment que treize épisodes consacrés à un simple braquage, ce soit vraiment trop pour retenir toute mon attention. C'est vrai, on se demande ce qu'ils vont bien pouvoir nous raconter qui nécessite autant de temps ? En fait, la série se découpe en trois parties, si je peux dire.

lundi 18 juin 2018

Tim au Cœur d'Or

TIM AU COEUR D'OR - OLIVIA QUETIER - NOTE : 4,5/5



Editions Le Lys Bleu

Psychologie, Addiction, Dépression

ISBN : 2378771118 

Prix numérique : 5,50€  

« Timothé vit en Lozère. Sa mère est alcoolique, son père un homme simple et bourru. Il veut devenir artiste peintre. Il met tout en acte pour tout quitter. Mais il est ramené sans cesse à cette mère qu’il s’imagine pouvoir sauver. Timothé vit ses années de lycée dans la peur que sa mère ne sombre dans la dépression. Cependant, ses amitiés et sa passion du dessin le maintiennent debout.
Nous le retrouvons 17 ans plus tard. Il peine à trouver sa place dans le milieu de l’art dont il ne supporte pas les codes. Pourra-t-il faire éditer sa bande dessinée « Tim au cœur d’or » ? Il est marié, vit à Paris avec un enfant. Sa femme consomme beaucoup de drogues et Timothé se retrouve à nouveau confronté à l’addiction. Il comprendra qu’il doit prendre des distances avec la destructivité qui touche ses proches pour pouvoir avancer. Durant les vingt années que traverse le roman, il cherchera à se dégager de cette place assignée par les liens familiaux. »


Après un moment à vouloir lire ce genre de roman, je me suis enfin lancée dans ce service de presse. Je ne m’attendais pas à une finesse comme celle-ci, l’auteure sait retranscrire tous les troubles et pensées d’un ado perdu sous les problèmes qui le détruisent. Chaque personnage que Tim rencontre a un impact sur sa vie et là est le message d’humanité, la preuve même qu’il y a du bon en chacun. L’entourage du protagoniste est très riche, entre alcoolisme, solitude, traumatisme, l’art est son remède. Tout le pousse à sombrer dans le désespoir mais il se bat, même au fil des années pour se faire entendre, rythmé par une passion et un rêve de fuir ses problèmes et vivre de ce qu’il aime. 

vendredi 15 juin 2018

Project Itoh Harmony

PROJECT ITOH HARMONY - TAKASHI NAKAMURA & MICHAEL ARIAS


projectitohharmony



Pour commencer le premier film que je commente, je tenais à parler du film Project Itoh Harmony. C’est un film assez récent, mais peu connu qui mériterait pourtant de l’être et qui n’a pas à rougir des films des studios Ghibli.

Alors, pour faire simple, nous sommes dans le futur, une trentaine d’années après ce qu’on peut appeler la troisième guerre mondiale et qui à bien failli détruire le monde. La planète est ravagée en grande partie entre désert et mégapole. Entre les deux, il y a les zones de non droit, où vivent les populations pauvres. C’est là que nous retrouvons l’héroïne : Tuan Kirie, membre de l’armée qui profite d’être dans une zone de non droit pour se livrer à la contrebande d’alcool avec des peuples nomades.